[Amnistia Net 01/12/2007]
Guerre de l’ombre au cœur de l’Etat – par Enrico Porsia

Yvan Colonna : La traque du berger passe par le Net

Dans notre dossier « Guerre de l’ombre au cœur de l’Etat – Yvan Colonna, les RG, le journaliste et l’éditeur » nous avons vu comment, depuis la place Beauvau, un cabinet noir, une structure clandestine et occulte, tentait de manipuler l’opinion publique.

En septembre 2002, Yves Bertrand est interloqué. Qui fournit des infos sur son service, sur sa personne, à Jean Nicolas, le directeur du site caraïbo-luxembourgeois “L’Investigateur”? Le patron des RG. décide d’envoyer quelqu’un « tamponner » le directeur de la sulfureuse publication caraïbo-luxembourgeoise. Le patron des RG fait appel à l’un de ses journalistes favoris. Un ancien grand reporter à Paris-Match, est invité, à l’heure du whisky, au quatrième étage de la rue des Saussaies. Le patron lui explique la situation. Il veut savoir qui renseigne Jean Nicolas. Mais ce n’est pas tout: Yves Bertrand souhaite tenir sous contrôle le site de “L’Investigateur”, le retourner et l’utiliser même comme canal d’information.
Des articles quasi-quotidiens sur l’actualité corse s’étaient mis à atterrir sur le web caraïbo-luxembourgeois. Plus qu’à des articles, les “papiers” ressemblaient bien souvent à des rapports de police sortis tout droit du bureau d’un fonctionnaire estampillé RG…

http://www.amnistia.net/news/articles/corsdos/ivancol2/ivancol_2-01.htm