[Polemia – Février 2008]

La semaine dernière, le quotidien slovène « Dnevnik » a eu le courage de publier un véritable scoop : il a osé publier un « document interne » du gouvernement américain dans lequel Washington énumérait au gouvernement slovène des « directives » pour exercer la présidence slovène de l’Union européenne.

Ce document a été remis par le secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires européennes, Daniel Fried, à M.Mitja Drobnic, directeur politique du ministère slovène des Affaires étrangères, lors d’une réunion de travail à Washington le 24 décembre dernier. L’administration américaine fixe ainsi les grandes orientations de ce que devait être la présidence exercée par la Slovénie sur l’Union européenne. La « directive » précise notamment dans le domaine de la géopolitique ce qu’il faut faire pour être agréable à Washington. Par exemple :

  •  – la Slovénie doit être « parmi les premiers au sein de l’Union européenne à reconnaître l’indépendance du Kosovo »
  •   – il est de la plus haute importance de déployer, dans cette province de Serbie où les Albanais majoritaires réclament l’indépendance, une mission de policiers et de juristes de l’Union européenne, et ceci « malgré les réticences de Moscou et de Belgrade ».

Après cette sensationnelle divulgation dans la presse, le ministère slovène des Affaires étrangères n’a pas nié l’existence de ce document ni contesté son contenu. Il a seulement annoncé l’ouverture d’une enquête sur l’origine de la fuite et sa publication non-autorisée par la presse.

Mais, la polémique prenant de l’ampleur, le gouvernement slovène s’est résigné à faire payer un lampiste.

Qui ? Eh bien le directeur politique qui était allé à Washington chercher la directive.

 http://www.polemia.com/contenu.php?iddoc=1603&cat_id=21