[Libération 24.07.07]
Les Etats-Unis perdent patience avec Musharraf : Près de six ans après les attentats du 11 Septembre, Ben Laden est parvenu à reconstituer Al-Qaeda. Il menace à nouveau les Etats-Unis depuis le Pakistan – un pays théoriquement allié des Etats-Unis. Washington, qui s’est montré très indulgent à l’égard du régime du général-président Pervez Musharraf, en lui fournissant une aide civile et militaire de dix milliards de dollars depuis 2001, serait en train de perdre patience.

Michael McConnell, le directeur du DNI, regroupant 16 services de renseignements, a affirmé dimanche que Ben Laden «se trouve dans les zones tribales du Pakistan». Sur la chaîne NBC, il a accusé Islamabad d’avoir «laissé le réseau Al-Qaeda se reconstituer un sanctuaire pour le recrutement et l’entraînement, au lieu de le chasser hors du pays».

Deux jours plus tôt, George W. Bush s’était déclaré «troublé» par un rapport des services secrets estimant que les Etats-Unis faisaient à nouveau face à un «environnement de menace élevé», à cause du Pakistan.

Cette analyse, qui ne fait que confirmer ce qu’affirment nombre d’experts depuis des mois, apporte de l’eau au moulin du Parti démocrate. Ses ténors accusent George W. Bush de «s’être trompé de guerre» en enlisant l’armée en Irak tout en laissant les terroristes du 11 Septembre reconstituer leurs forces .

«Toutes les options sont sur la table, et nous utiliserons tous les instruments de notre puissance nationale pour être efficaces», a menacé la conseillère de la Maison Blanche à la Sécurité intérieure en évoquant l’éventualité d’une attaque sur le sol pakistanais.

Islamabad a promptement qualifié ces avertissements d’ «irresponsables dangereux». Ils pourraient néanmoins pousser l’armée pakistanaise à relancer une offensive dans les zones tribales, où, depuis le mois dernier, les combats font rage entre les militaires et les tribus alliées aux talibans et aux milices de Ben Laden.

«Le Pakistan n’en fait jamais trop car, souligne un journaliste pakistanais,  tant que la menace terroriste planera, le Pakistan est assuré du renouvellement de l’aide financière massive des Etats-Unis.»

http://www.liberation.fr/actualite/monde/268651.FR.php