SELFISOLOIR

 

La mode du selfie se met à l’heure des municipales. Depuis ce matin, les photos des électeurs fleurissent sur Twitter, Facebook et Instagram. Dans l’intimité de l’isoloir, juste avant de glisser le bulletin dans l’urne, ou juste après, les maniaques des selfies qui votent le font savoir. Tout en maintenant le secret du vote, ils brandissent leur enveloppe bleue ou leur carte d’électeur, sur fond de rideau typique des cabines de vote de la République française. Ou peut-être un malin ou deux ont triché en allant dans une cabine d’essayage ou un photomaton…

Le ministère de l’Intérieur, sans interdire la pratique selon le HuffingtonPost, ne voit pas la démarche d’un très bon oeil. De peur que le phénomène n’engendre quelque désordre dans le déroulement si scrupuleusement encadré du scrutin. Mais qui sait si le selfie, fort de son puissant pouvoir de séduction, ne sera pas à même d’inciter quelques réticents à se rendre au bureau de vote. Une incidence du selfie sur la participation ?

http://www.lindependant.fr/2014/03/23/selfisoloir-premier-scrutin-vu-de-l-interieur-grace-aux-reseaux-sociaux,1862866.php