On avait bien rigolé avec le SMS de Sarkozy à Cécilia = « Si tu reviens j’arrête tout »… voici maintenant le « bitch fight » entre les deux  compagnes du Président ! Comme dit notre copain Tim Carr: « You French… you’re trying so hard but you still end up being… so French! »  – Du pur Eugène Labiche au XXIè Siècle !

Valérie Trierweiler encourage Falorni contre Royal

[Le Monde – 12/06/2012]

La situation était déjà tendue dans la 1re circonscription  de Charente-Maritime où s’affronteront dimanche 17 juin, au second tour des législatives, dans un duel fratricide, Ségolène Royal, candidate investie par le Parti socialiste, et Olivier Falorni, candidat PS dissident. Il ne fallait pas plus de 140 signes pour la rendre explosive.

Mardi 12 juin, quelques heures après que Ségolène Royal a annoncé, dans sa profession de foi, avoir reçu le soutien de François Hollande, la compagne du président de la République envoyait un message d’encouragement à son adversaire sur son compte Twitter.

Pendant plus d’une demi-heure, personne ni Mme Trierweiler, ni l’Elysée, n’a confirmé ni démenti ce tweet, avant qu’à 12 h 40, l’AFP annonce avoir eu une confirmation directe de cette dernière, par un « oui » envoyé par SMS.

Un conseiller de l’Elysée qui répondait aux questions du Monde au moment même de cette confirmation a réagi : « Je suis complètement scotché. » « Je m’attendais à des crises gouvernementales, pas conjugales. C’est hallucinant. » Mme Royal est en effet l’ex-compagne de François Hollande, et la mère de ses quatre enfants.

Le Lab d’Europe 1 rappelle une interview que la compagne du président de la République avait accordée à l’hebdomadaire Femme actuelle fin avril dans laquelle elle confiait : « François me fait totalement confiance, sauf pour mes tweets. »

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/12/valerie-trierweiler-encourage-falorni-contre-royal_1716981_823448.html