Une petite piqure de rappel grand public, ça ne fait pas de mal…

[Linux Manua – 17/03/2009]
En ces temps obscurs de surveillance généralisée et de répression, être anonyme sur le Net devient essentiel – Alors voilà la méthode pour avoir temporairement une adresse IP du Canada, de Russie, des Seychelles et même de Chine (un comble) puis, par exemple :

  • dénoncer les lois liberticides visant à surveiller le Web et réprimer les internautes,
  • critiquer les puissants sans retenue et sans risquer la répression,
  • riposter aux satrapes qui traitent les internautes de terroristes ou de criminels
  • télécharger des fichiers interdits par des législations locales dictées par des lobbys mercantiles,

Bien entendu, ces fictions invraisemblables ne concernent pas la France, pays de la Liberté. Mes propos se veulent aussi universels et apolitiques. Plus modestement, vous pouvez avoir envie d’écrire à votre apparatchik local, en donnant le lien vers mon Blog, afin de lui expliquer que tous les efforts ringards pour limiter la Liberté sont vains car les antidotes sont déjà en place :

1) Se connecter à un serveur proxy anonyme étranger gratuit :

Voici des adresses ou vous trouverez des listes de serveurs proxy anonymes et gratuits :
publicproxyservers.com
xroxy.com
proxywebsites.biz
anonymizer.nntime.com
naviguer.ca

Cliquez sur l’un des serveurs puis saisissez l’URL que vous souhaitez visiter car vous voilà pourvu d’une autre adresse IP. Vous êtes dans la Matrice. Vous pouvez ainsi passer à l’étape suivante.
Ou, plus simple encore : anonymouse.org
Ce site vous positionnera aux Seychelles. A l’aéroport. Tranquille.

A noter l’extension FoxyProxy de Firefox qui vous permet de changer aisement de Proxy.
2) Vérifier votre anonymat :

Habillé par votre proxy, si l’un des 3 sites ci-dessous vous localisent à Petaouchnok, c’est gagné (sauf si vous habitez réellement Petaouchnok …). Vous pouvez ainsi passer à l’étape suivante.

hostip.fr

ip-adress.com

utrace.de

Faîtes la même expérience mais sans Proxy : Vous la voyez bien, ci-dessous, la photo satellite de votre quartier ? Zoomez sur votre domicile : Comme vous pouvez le constater, sans protection, votre anonymat n’existe pas :

Votre adresse IP est connue,
Votre pays est connu,
Votre FAI est connu,
Votre Noeud de Raccordement d’Abonnés (NRA) est connu identifiant ainsi votre point de connexion à internet.

Juste le temps de contacter votre FAI, afin de connaître votre nom et votre adresse exacte, cet ami arrive chez vous, dans 5mn, avec des chiens.

3) Envoyer un email anonyme ou vous identifier sur un site (nécessitant un email) :

Ces sites vous fourniront une adresse mail éphémère et anonyme qui vous sera utile pour recevoir un email de confirmation d’inscription sur un site Web (sympa également pour éviter les spams) :
10minutemail.com
filzmail.com
yopmail.com
explodemail.com
meltmail.com
tempinbox.com

Ces sites vous permettront d’écrire un mail anonyme. Certains permettent de falsifier l’adresse mail d’expéditeur :

inutiledepayer.com/mails-anonymes
deadfake.com
fuzzmail.org
mon-email-anonyme.com (pièce jointe possible),
anonymouse.org

Il est conseillé de se connecter à ces sites avec une adresse IP empruntée (voir le paragraphe n°1 de cet article). Sinon, il est possible pour un destinataire d’un email de vous identifier. Et cette possibilité est peu connue du quidam.

Pour vous en convaincre, vous pouvez faire l’expérience suivante : copier le header d’un email personnel que vous avez reçu sur ce site : ip-adress.com/trace_email ou ip2location.com.

Il détectera immédiatement l’adresse IP de l’expéditeur du mail ainsi que sa localisation. … Cela fait réfléchir … dommage. Vous vous expliquerez avec qui vous savez :

4) TOR : L’artillerie lourde

Maintenant que vous avez compris les principes, pour aller plus loin, plus fort , c’est à dire pour devenir furtif, en permanence, avec peu de possibilité d’interception ou de surveillance, avec des adresses IP changeant automatiquement et constamment, avec une communication cryptée, TOR permet facilement de bien brouiller les pistes.

Un petit dessin pour vous donner un aperçu de la Bête :

http://www.torproject.org/

Ce système pour PC, open source et gratuit, est facile d’utilisation.

Une fois installé sur votre PC Windows ou mieux, Linux. A noter l’extension Torbutton du navigateur Firefox qui permet, d’un clic de souris, d’activer/désactiver le système.

Alors évidement, la connexion est lente mais cette solution vous apportera un meilleur niveau de protection sauf si vous êtes recherchés par Chuck Norris.

Informations complémentaires sur fr.wikipedia.org/wiki/Tor.

5) Infos, Remarques et Liens complémentaires :

Les autres mouchards : Que vous utilisiez un proxy anonyme ou TOR, sachez néanmoins que pour un anonymat renforcé, tous les autres mouchards de votre PC doivent être désactivés (plugins notamment java et flash, cookies …). L’idéal étant d’avoir un navigateur, vierge de tous plugins, et dédié uniquement au surf anonyme.

Google et réseaux sociaux : Ce n’est pas la peine de rechercher l’anonymat si vous passez votre temps à raconter votre vie sur les réseaux sociaux. Une petite recherche sur Google de « Prénom Nom » et inversement « Nom Prénom » vous informera sur votre degré d’exhibitionnisme.

Vous pouvez aussi faire une recherche sur Google …. de votre propre adresse IP (si vous avez une IP fixe) : cela donne parfois des résultats intéressants.

Blog intéressant : Korben . Ma sélection de ses articles :

Truecrypt 6.0 : cryptez et cachez votre systéme d’exploitation
L’anonymat sur internet existe encore

Lâcher sauvage de liens en vrac concernant l’anonymat :

[Dossier] L’anonymat sur Internet

Un bon article d’AgoraVox : Le mythe de l’anonymat sur Internet

Guide pratique du blogger et du CyberDissident

CNIL : Découverez comment vous êtes pistés sur le Net

Et si finalement Internet était impossible à filtrer

Comparatif Wikipédia des solutions de partage anonyme de fichiers (y compris les projets en cours)

3 Réponses to “COMMENT SURFER EN ANONYME”

  1. gromm Says:

    Très intéressant
    J’ai fait quelques essais avec TOR
    Reste une question embarrassante !
    Avec un petit logiciel IP2.exe je peux faire afficher mes deux adresses IP interne LAN 192.168.1.x et externe WAN 109.212.152.xxx
    Avec d’autres outils je fais afficher mon IP adresse avant ou après avoir actionné TOR.
    Et bien tous ces outils : MonIP.org, MyIpadress, AideWindows.net etc…m’indiquent que l’adresse d’origine (109.212.152.xxx) a bien changé après usage de TOR mais IP2 reste imperturbalement avec le même affichage d’IP WAN.
    Elle change seulement je déconnecte et reconnecte ma livebox.
    Donc mon adrees IP WAN est bien toujours « visible » depuis mon PC.
    Est-elle aussi visible de l’extérieur puisqu’elle n’a pas disparu après la liaison avec TOR

  2. Di Says:

    À quand la réponse, demande le curieux ?!

  3. M. anonymat Says:

    J’ai essayé Tor. D’abord enthousiaste, j’ai vite déchanté en voyant avec quelle lenteur les pages web s’affichent, parfois plusieurs dizaines de secondes. Je suis chez Free avec le haut débit. L’anonymat dans ces conditions, ce n’est agréable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s