GANDI



[Lettre de Temps Réels n° 96 – 4 avril 2008]

Le gouvernement envisage de déposer au Sénat fin avril et en urgence le Projet de loi visant a permettre juridiquement la mise en place de la fameuse « riposte graduée ». Ce projet de loi (qui reprend les propositions formulées par le Rapport Olivennes) va profondément remanier la procédure de sanctions en matière de téléchargements dits illicites avec la menace de suspension de abonnement à Internet, après deux alertes. Il prévoit la création d’une Autorité administrative appelée Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (HADOPI).

Riposte graduée : les pirates recevront une lettre recommandée

Les insolents commentaires en vert de l’HADOPI

La riposte graduée préservera le chiffre d’affaires des FAI

Un acronyme qui rime, involontairement, avec DADVSI. Comme pour la DADVSI, le gouvernement entend le faire adopter en urgence. Comme pour la DADVSI, le débat risque de tourner mal. (suite…)


Une parfaite illustration de ce que l’on appelle désormais la « sous-veillance »… à tout moment j’indique volontairement où je suis et ce que je fais — et j’en apporte la preuve en me photographiant moi-même…

[Future Perfect – le blog de Jan Chipchase chez Nokia Design – 10/04/2008 – Trad. Grégoire Seither]

a selca moment

Une mode omniprésente parmi les jeunes de Seoul en Corée :  selca = self camera = le fait se prendre soi-même en photo avec son téléphone et d’envoyer automatiquement la photo pour publication sur sa page personnelle chez Cyworld .

La moindre visite à un café ou un restaurant comporte invariablement une séance d’auto-photographie par les membres de l’assemblée.

Et il ne s’agit pas de photos prises à la va-vite, les auteurs des photographies réfléchissent intensément à l’angle désiré de prise de vue, évaluent le résultat, refont la photo, retouchent leur coiffure, etc. etc. Le tout peut bien prendre une dizaine de minutes.

Cette mode est déjà assez intéressante à observer quand il ne s’agit que d’une seule personne, mais l’effet est magnifié quand toute une tablée s’adonne à cette activité auto-centrée… parfois même en réduisant au minimum les interactions humaines entre les divers convives.

Les vendeurs de téléphones dotés d’appareils photos intègrent même le selca dans leur publicité, vantant  la bonne prise en main de l’appareil et la facilité avec laquelle il permet de se prendre en photo. Certains modèles intègrent même des fonctions spécialement concues pour le selca : catalogue des portraits, filtres de retouche d’image ou d’ajout d’effets visuels.

Cette mode est tellement éloigné de ma réalité quotidienne que, quand j’y suis confronté, je me sens comme un extraterrestre.

Est-ce que les choses que nous vivons dans notre vie ne sauraient exister si elles ne sont pas enregistrées et diffusées via un media ? Est-ce que nous n’existons pas si nous ne sommes pas visbiles dans les photos de l’évènement ?

http://www.janchipchase.com


[domaines info 5/11/2007]

Le sujet du WHOIS est de plus en plus chaud. Pour résumer, le match se joue entre les défenseurs de la propriété industrielle et les forces de l’ordre, qui considèrent le WHOIS comme un outil indispensable dans la lutte contre les abus et la cybercriminalité, et ceux qui veulent protéger les données personnelles et ne voient pas pourquoi il faudrait obligatoirement les dévoiler pour avoir le droit d’enregistrer un nom de domaine.

Trois pistes d’action étaient envisagées :

  • 1. Permettre aux « personnes privées » qui déclarent sur l’honneur enregistrer un nom de domaine pour une activité non commerciale de ne pas inscrire leurs coordonnées personnelles dans le WHOIS ;
  • 2. Continuer à étudier la question et retarder la prise de décision ;
  • 3. La troisième solution était pour certains la plus radicale. Elle portait sur le fait de supprimer tout simplement l’obligation faite aux registrars ICANN de gérer une base WHOIS, la logique étant que puisqu’il est manifestement impossible de trouver un terrain d’entente sur le sujet, autant donner un coup de pied dans la fourmilière dans l’espoir de faire avance les choses.

Sans surprise, c’est la deuxième option qui a été retenue. Le GNSO va donc continuer à travailler sur la question du WHOIS.

http://www.domainesinfo.fr/actualite/1354/les-principales-decisions-de-la-reunion-icann-de-la.php


——————- mot clé: altern

Vite dit
(La Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) – Rouge)
Ça y est, les sites de la LCR 31 et de la LCR 33, rendus SDF suite à la fermeture de l’hébergeur Altern, ont été relogés! On peut les retrouver à <http://www. lcr-rouge. org/31> et <http://www. lcr-rouge. org/33>.
http://www.lcr-rouge.org/vitedit.html

——————- mot clé:  vache folle  ;-))

British Telecom défend son « invention » des hyperliens
British Telecom entend faire payer le droit d’utiliser  « sa » licence concernant les hyperliens. L’opérateur commence par attaquer Prodigy Communications, un fournisseur d’accès américain.
http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?ID=17380&nl=zdinternet

First Tuesday Paris invente le spam communautaire
(JDN 21.12.00)
Les membres de la liste de diffusion des rencontres pour entrepreneurs de l’Internet se sont involontairement échangé en 3 heures plus de 1,1 million d’e-mails. Internautes au bord de la crise de nerfs.
http://www.journaldunet.com/0012/001221spam.shtml

Un gros Spam sur les First Tuesday
(Transfert 21.12.00)
Les personnes inscrites sur un forum de First Tuesday ont été spammées par une pub américaine. Emoi et fureur.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2272

Scanner n’est pas tuer
(Transfert 21.12.00)
Scanner les réseaux informatiques n¹est pas une activité illégale, selon un juge américain.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2286

Les Etats-Unis rendent le filtrage obligatoire
(Transfert 21.12.00)
Le Congrès américain a adopté, le 15 décembre, un amendement rendant obligatoire l’utilisation de logiciels de filtrage dans les lieux publics d’accès à Internet subventionnés par le gouvernement fédéral. Qu’elle soit mineure ou majeure, toute personne voulant surfer dans un tel lieu accèdera à un Internet censuré.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2270

Aux États-Unis, les « censorwares » n’ont pas bonne presse
L’association américaine Peacefire met à disposition des internautes un programme qui permet de contrecarrer les « censorware », des logiciels de contrôle parental.
http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?ID=17391&nl=zdinternet

Bête de sexe et mail de trop : et de trois qui font neuf !
(Transfert 21.12.00)
Neuf employés d’une institution anglaise auraient été suspendus pour avoir échangé l’e-mail intime de Claire Swire.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=2276

La PS2, nouvelle arme secrète iraquienne ?
(Overgame – Actualités)
D’après une enquête du WorldNetDaily, l’Irak serait en train de reconstituer son parc informatique (…)
http://www.overgame.com/rubrik/article.asp?artic_id=11692&rub=4&cons=

Cyber-intrusions au Pentagone
Le réseau du Pentagone aura subi l’assaut de près de 24 000 cyber-attaques et intrusions, soit une hausse de 5 % par rapport à 1999.
http://www.technosphere.tm.fr/news_internet/internetnews.cfm?id=3684

Les syndicats veulent accéder aux nouveaux outils de communication interne
(Libération 21.12.00)
Donnez-nous notre part du réseau
http://www.liberation.fr/quotidien/semaine/20001221jeuzk.html

Les salariés de Freesbee organisent leur résistance sur le net
Ils avaient appris fin octobre la vente de leur entreprise à Liberty Surf. Ils refusent maintenant d’en faire les frais et l’expliquent sur leur site.
http://www.zdnet.fr/cgi-bin/a_actu.pl?ID=17379&nl=zdinternet

Plan social en vue chez freesbee
Après son rachat par LibertySurf, freesbee doit affronter une restructuration douloureuse. Les employés se mobilisent pour défendre la qualité du service offert aux internautes et préserver leur avenir. Un plan social devrait être présenté prochainement.
http://www.01net.com/rdn?oid=132588

Issy-les-Moulineaux, Douvaine et Hérouville-Saint-Clair ont reçu le label @@@@ de Vecam
(DBG 21.12.00)
Association type loi de 1901, Vecam (Veille européenne et citoyenne pour les autoroutes de l’information et le multimédia) vient d’annoncer l’obtention, par 90 villes françaises, du label « Ville Internet ». Sur 163 communes participantes, plus de la moitié ont ainsi reçu cette distinction. « Ce label se divise en cinq niveaux, exactement comme pour les villes fleuries », explique Florence Durand-Tornare, déléguée générale de Vecam. En effet, ces communes se voient attribuer de un à cinq @ ce dernier critère n’est atteint par aucune commune. Seules trois mairies peuvent se féliciter d’avoir quatre @ : Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine, région parisienne), Douvaine (Haute-Savoie), et enfin Hérouville-Saint-Clair (commune située dans au nord de l’agglomération de Caen). Ces communes arborent donc, aux côtés des panneaux indicateurs d’entrée de ville, ce label honorifique. L’attribution de ces distinctions s’effectue en fonction des services Internet mis à la disposition des populations par les mairies. « Nous souhaitons promouvoir un Internet citoyen et non commercial », précise Florence Durand-Tornare. Vecam se base sur différentes actions, comme la réalisation de sites de villes, les actions d’information et de sensibilisation aux nouvelles technologies, la mise en relation des acteurs sociaux via l’Internet. D’autre part, l’association fait état de nombreux partenariats, tels ceux établis avec l’Association des maires de France (AMF), la Fédération des villes moyennes, les ministères des Affaires étrangères, de la Ville et de la Culture. Ces organismes permettent, notamment, de développer la notoriété des actions développées par Vecam. Pour la deuxième édition de la remise de ces distinctions, qui aura lieu en septembre 2001, l’association annonce déjà « 163 participants inscrits ». Vecam, organisation fondée à la fin de l’année 1994, est dotée d’un budget de 1 MF, ces subventions sont notamment fournies par France Télécom ou la Caisse des dépôts et consignations. L’association organise par ailleurs des colloques de rencontres entre ces villes. «Les élus partagent leurs expériences dans ce domaine, précise la responsable, et peuvent notamment lancer des actions d’eJumelage avec d’autres cités.


Réseau voltaire –  Des cassettes bien intéressantes…
(Le Point 01.12.00)
Curieuse coincidence: les voleurs qui ont cambriolé le siège du Réseau Voltaire (association combattant l’ordre moral), le 23 novembre, à Saint-Denis, se sont longuement attardés sur les stocks de cassettes vidéo et audio. Au final, ils ne devaient… (…)

… Selon Meyssan, les bandes qu’il garde en lieu sûr conservent la trace du serment d’entrée au DPS, le service d’ordre du FN. Fer de lance de la lutte contre le DPS, Thierry Meyssan avait même témoigné devant la commission d’enquête parlementaire et aurait été menacé…

http://www.lepoint.fr/special/news.php3?doc=/data/PNT1472/7201603P.html

Droits de l’homme numérique : copie à revoir
(Transfert 01.12.00)
André Santini et un groupe de réflexion viennent de publier une
déclaration des droits de l’homme numérique.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=502

Amazon.com ne veut pas de syndicats
(SN 01.12.00)
Le libraire en ligne américain amazon.com a publié une liste de recommandations internes destinées à freiner l’émergence des syndicats en son sein. Selon ce document cité par le New York Times,  » les syndicats encouragent activement la méfiance à l’égard des supérieurs « .
….Les cadres sont donc incités à veiller à toute émergence d’une organisation parmi les salariés, repérable par exemple  » à de petits groupes qui cessent de parler à l’approche d’un supérieur « …..
;-)))

Les syndicats font leur entrée dans les dot-com américaines
Pour la première fois des employés de la net-économie sont appelés à se prononcer sur la création d’une section syndicale dans leur entreprise.
http://www.01net.com/rdn?oid=130282

Histoires d’argent entre l’Icann et les registres nationaux
L’Afnic, qui administre les noms de domaine en .fr, se rebiffe contre l’Icann. Avec deux cent quarante autres registres nationaux.
http://www.zdnet.fr/actu/busi/a0017102.html?nl=zdinternet

Canada : 50 000 sites rayés de la carte du web !
(Transfert 01.12.00)
Vendredi 1er décembre, près de 50 000 sites canadiens qui ont une
extension « .ca », vont cesser de fonctionner : ils n’ont pas demandé leur
ré-enregistrement sous le nouveau système, prévu par une drôle de loi.
http://www.transfert.net/l.cfm?num=498

Droits d’auteur sur le Net : les majors américaines veulent assurer la collecte
La RIAA, représentante des grandes maisons de disque américaines, vient de créer une agence destinée à percevoir et à redistribuer les droits d’auteur sur le Net. Un rôle que nombre d’indépendants dénoncent déjà.
http://www.01net.com/rdn?oid=130247

Les droits d’auteur sur Internet en débat aux Etats-Unis
Les géants des médias affrontent les jeunes loups du contenu numérique devant l’administration américaine à partir de ce mercredi pour débattre des droits de la propriété intellectuelle sur Internet.
http://www.01net.com/rdn?oid=130259

—————— mot clé: gandi

les nom.fr gratuits dès à présent dispos
(Techmag)
C’est à partir de soir à minuit et jusqu’au 31 Décembre que les nom.fr sont disponibles (…)
Rappelons qu’un nom de domaine en .net .org et .com coûte 1 euro par mois chez des registars comme gandi ou namebay et que la procédure d’enregistrement dure à peine plus de 5 min.
http://www.techmag.net/news.php3


——————- Mot clé : gandi——————-

Les rats du laboratoire virtuel se rebiffent
(Techmag)
Tel est le titre d’un article suivit d’une interview de Laurent Chemla et Valentin Lacambre dans le dernier Charlie Hebdo, paru ce matin, comme tout mercredi qui se respecte. Les deux p’tits gars montrent à quel point la démocratie virtuelle qui se dessine est en danger. Si l’Etat, ou plutôts les Etats, continuent à prendre des décisions aussi inadaptées que liberticides, comme le fut la loi sur le status des hebergeurs de sites, nous fonçons droit dans le mur. Ils montrent que l’Etat et la justice ne doivent pas de ficher les internautes, comme ce qui va produire en angletterre. « C’est exactement comme si l’on postait un flic dans chaque café pour écouter ce que les gens se disent : personne ne serait près à l’accepter. Mais, sur le réseau, cela passe, parceque le discours médiatique entretient une psychose autour d’Internet » met en garde Valentin Lacambre. Les deux compères, fondateurs avec Pierre Beyssac et David Nahmias de Gandi.net, registar extrement bon marché, permettant de financier « l’internet associatif » souligne à quel point il faut faire attention de ne pas tout miser sur la nouvelle économie, grosse bulle financière qui sera ré-évaluer à juste titre un jour ou l’autre. On pourra pas dire qu’on aura pas été prevenu … Ces quelques idées, vont à l’encontre du discours régulièrement entretenus par les médias traditionels, mettant principalement en avant les bienfaits de la nouvelles économies. Ici, un sentiment de citoyenneté se dégage dans leurs propos et surtout, nous attire particulierment sur les dangers que pourraient provoquer la main-mise qu’auraient des industriels s’ils continuent à s’approprier les « autoroutes de l’information ».
Une interview à lire absolument.
Source : Charlie Hebdo n°429 – 6 septembre 2000, pages 10/11

——————- Mot clé : privacy——————-

Carnivore to Continue Munching
(Wired 08.09.00)
Despite protests from legislators and privacy activists, the FBI will continue using the electronic communications surveillance technology while an external review is in process. By Declan McCullagh.
http://www.wired.com/news/business/0,1367,38618,00.html?tw=wn20000908

Souriez !
(ZATAZ Magazine no 98  – 07.09.00)
Apple intente un procès contre un inconnu ayant publié sur le net des images de nouveautés Apple avant même que Steve Jobs ne les annonce lors de l’ouverture du Mac world le 19 juillet 2000. Steve n’a pas aimé que son G4 bi-processeur ainsi que sa souris sans bouton pour Mac aient été mises en ligne en février et juin. Apple a porté plainte contre X le 2 août 2000 auprès de la cour supérieure du comté de Santa Clara, en Californie. Geocities, hébergeur du site qui a diffusé les photos, est sommé de divulguer les informations sur l’espion. Je ne sais pas pourquoi, mais une loi Bloche, ne va pas tarder à apparaître aux Usa.