Oscar Lucien, on le connaît bien à Paris… ses déclarations en faveur des séries « soap » valent leur pesant de cacahouètes. C’est amusant que les journaleux de Télérama, pourtant si prompts à vouer aux gémonies, ne cessent de filer la parole à cet histrion… aveuglement anti-Chavez, sans aucun doute. Idéologie, quand tu nous tiens…

[Thierry Deronne – 6 juillet 2007]
Caracas, juillet 2007. La chaîne commerciale RCTV revient sur le câble avec sa programmation habituelle. La “fermeture de la dernière télévision indépendante par Chavez” vaut donc ce que valait le “Salvador Allende ennemi de la liberté d’expression” de 1973. Le lecteur du [journal français] « Le Monde » ne le saura jamais.

Au Venezuela, en juillet 2007, l’opposition possède l’écrasante majorité des médias et le quotidien français n’est que le calque de ce monopole. Les “enquêtes” et les “preuves” du journal « Le Monde » sur la corruption de Chavez fleurissent depuis huit ans dans le moindre kiosque á journaux. Le dénigrement de la démocratie participative et la dénonciation de la “militarisation du régime” sont retransmis du matin au soir par des centaines de radios commerciales. L’exclusion par « Le Monde » des trois quarts de la population reproduit le racisme de Globovision, Venevision, Televen, RCTV et autres chaînes qui occupent 80 % des ondes.

(suite…)