La religion rend con



[Oumma.com - 29/06/2012]

(…) un groupe de salafistes a fait parler de lui en exhortant les musulmans du monde entier à ne plus consommer de tomates, car désormais classées "aliment chrétien"…

Les bras nous en tombent, et à part se demander quelle mouche a piqué l’Association islamique égyptienne populaire pour avoir publié sur Facebook la photo d’une tomate coupée en deux, renfermant un cœur en forme de croix, on se prend juste à soupirer : mais jusqu’à quelles extrémités peuvent aller certains extrémistes ?

On aimerait rire de tout, et notamment de ce fameux appel au boycott de la tomate, et si la meilleure pirouette était de déclarer haram la bêtise humaine, une fois pour toutes…

Voici le message diffusé sur Facebook : “Manger des tomates est interdit parce que les tomates sont chrétiennes. [La tomate] loue la Croix au lieu d’Allah et dit qu’Allah est trois [en référence à la Trinité].Je vous en conjure, faites circuler cette photo car il y a une sœur de Palestine qui a vu le prophète d’Allah [Mahomet] dans une vision. Il pleurait et mettait sa nation en garde contre le fait de manger des tomates. Si vous ne diffusez pas ce message, sachez que c’est le diable qui vous en a empêché.”  

http://oumma.com/13238/salafistes-appellent-a-boycotter-tomate


Violences en Tunisie, le couvre-feu instauré

[Le Monde - 12/06/2012]

Une vague de violences sans précédent a éclaté simultanément dans plusieurs régions du pays dans la nuit de lundi à mardi. Elles se sont poursuivies hier,  impliquant des groupes de salafistes et de casseurs. Ils s’en sont pris à des postes de police et à des bâtiments administratifs. Les troubles seraient liés à une exposition à La Marsa (banlieue nord de Tunis) qui s’est tenue du 2 au 10 juin, et dont des œuvres ont été jugées offensantes pour l’islam. Le ministre de la culture tunisien, Mehdi Mabrouk, a d’ailleurs annoncé mardi qu’il allait porter plainte contre les organisateurs de cette exposition intitulée "Printemps des arts". Face à cette situation explosive, le couvre-feu est entré en vigueur de 21 heures à 5 heures du matin et couvre le "Grand Tunis" (qui comporte quatre gouvernorats) et les gouvernorats de Sousse (Est), Monastir (Est), Jendouba (Nord-Ouest), et Medenine (Sud). C’est la première fois depuis mai 2011 que la capitale tunisienne est soumise à un couvre-feu. L’état d’urgence est toujours en vigueur dans le pays depuis le soulèvement qui a abouti à la chute de Ben Ali, le 14 janvier 2011.

http://www.lemonde.fr


Et les petits garçons, ils le méritent aussi ? Comme quoi, les cathos sont aussi cons que les barbus… sauf que les barbus ne conseillent pas le gouvernement espagnol !

[L'Express.be - 04/01/2012]

Javier Martinez, l’archevêque de Grenade, a légitimé le viol pour les femmes qui ont avorté dans son sermon de Noël. l’auteur portugais Manuel António Pina, s’en émeut et condamne fermement ses propos dans le Jornal de Notícias (via Google Translate) :

« Quand il s’agit de l’intolérance, l’Eglise espagnole n’a de leçon à prendre de personne… Maintenant que le [Premier ministre] Mariano Rajoy, proche de l’Eglise, a annoncé son intention d’éliminer « la corruption de la loi laïque sur l’avortement » que le gouvernement de son prédécesseur Zapatero a fait adopter, je me suis fait remettre l’homélie de Noël de l’archevêque de Grenade, Javier Martinez, dans laquelle il affirme « qu’une femme qui a avorté donne à un homme la licence absolue, sans restriction pour abuser de son corps, parce qu’elle a commis un péché comme si elle avait le droit de commettre ce péché’. … Pour l’archevêque, les crimes d’Hitler et ceux de Staline (il a oublié Franco) sont « moins épouvantables que l’avortement ». Dans ces moments-là, même un athée voudrait qu’il y ait un dieu pour condamner ces personnes. »

L’homélie intégrale de l’archevêque est ici (texte en espagnol; pdf)


Ce n’est pas pour autant une raison pour lui balancer des cocktails Molotov…

Études de cas > Philippe Val et ses amis

À propos du tête-à-queue idéologique de Charlie Hebdo

MONA CHOLLET, Les Mots sont importants - 2/11/2011]

Nous reproduisons, avec son autorisation, l’excellent texte que Mona Chollet a consacré en 2006 à la lamentable dérive de Charlie Hebdo. Une dérive qui a fait d’un hebdomadaire satirique de gauche, de tradition libertaire, une espèce de Crapouillot [1] républicaniste, de plus en plus complaisant avec les classes dominantes, leurs médias, leurs intellectuels organiques, et de plus en plus hautain, méprisant, voire haineux à l’égard des classes populaires, des Arabes et des musulmans.

Mercredi 19 novembre 1997, sous le titre « Les perroquets du pouvoir », Philippe Val consacrait la quasi-intégralité de son éditorial de Charlie Hebdo à l’enthousiasme délirant que lui inspirait la parution des Nouveaux chiens de garde de Serge Halimi. Il y évoquait les« BHL, Giesbert, Ockrent, Sinclair », etc., tous « voguant dans la même croisière de milliardaires qui s’amusent », et qui « n’ont aucune envie de voir tarir le fleuve de privilèges qui prend sa source dans leurs connivences ou leurs compromissions ». Il jugeait certains passages « à hurler de rire », en particulier le chapitre « Les amis de Bernard-Henri », qu’il conseillait de « lire à haute voix entre copains ».

Six mois plus tard, mercredi 27 mai 1998, sous le titre « BHL, l’Aimé Jacquet de la pensée » (c’était juste avant la Coupe du monde de football), il volait encore au secours du livre de Halimi, contre lequel toute la presse n’en finissait plus de se déchaîner. Il épinglait le chroniqueur du Point pour avoir, dans son « Bloc-notes », assimilé Bourdieu à Le Pen. Et le futur défenseur du « oui » à la Constitution européenne se désolait :

« Penser que le désir d’Europe sociale des uns est de même nature que le refus nationaliste de l’Europe des lepénistes ne grandit pas le penseur… »

En 2005, Philippe Val comparerait l’attitude des partisans du « non » à celle de Fabien Barthez crachant sur l’arbitre.

Mercredi 1er mars 2006. Continuant d’exploiter le filon providentiel des caricatures danoises, Charlie Hebdo publie à grand fracas un « Manifeste des Douze » (hou, hou ! morte de rire !) intitulé « Ensemble contre le totalitarisme islamique » (sur la prolifération actuelle du mot « ensemble » et sa signification, lire l’analyse d’Eric Hazan dans LQR, La propagande du quotidien, [2], signé notamment par Philippe Val, Caroline Fourest (auteure de best-sellers sur la menace islamique et membre de la rédaction de Charlie Hebdo), Salman Rushdie, Taslima Nasreen, et… Bernard-Henri Lévy. « L’Aimé Jacquet de la pensée » a droit, comme les autres signataires, à sa notice biographique (moins longue que celle de Caroline Fourest, quand même, hein ! Faut pas déconner !), qui commence ainsi :

« Philosophe français, né en Algérie, engagé contre tous les « ismes » du XXe siècle (fascisme, antisémitisme, totalitarisme et terrorisme). » (suite…)


La religion rend les gens cons, en voici encore une preuve (une double preuve même, si vous regardez le bandeau en haut de la page de titre de Charia Hebdo… et les Néo-Cons se frottent les mains, une telle connerie c’est du tout bénef pour leur moulin !


[Gregor Seither - IES News Service - 02/09/2011]
Le pasteur Michael Stahl — mieux connu sous le nom de "Pastor Mike" sur le Net — est un membre influent du mouvement "Tea Party" et une des étoiles montantes de ce mouvement conservateur. Il y un an, il avait proposé sur son blog qu’il voulait monter une opération de lobbying de masse afin d’obtenir la création d’un registre national et public, recensant tous les athées vivant aux Etats-unis, "The Christian National Registry of Atheists."

La blogosphère ayant beaucoup glosé sur son projet, "Pastor Mike" c’est fendu d’une explication :

Bon nombre de gens (et particulièrement les athées) nous demandend "Pourquoi faire ? Quel est le but ?" M’enfin, M. l’athée, le but de ce registre est le même que celui du registre crée par de nombreux Etats et où figure le nom, la photo et l’adresse des délinquants sexuels condamnés ou autres criminels, registre publiquement consultable sur Internet, afin que les citoyens puissent être INFORMES de la présence de ces personnes dans leur voisinage.

Si je prends l’exemple de la ville de Miramar, en Floride, où je vis, dont la population est d’environ 109 000 personnes. Et bien ma famille et moi nous serions très intéressés de savoir combien parmi ces personnes sont des athées CONVAINCUS ! Peut-être que nous en reconnaitrions certains dans notre voisinage. Cela nous permettrait de les évangéliser et des les informer du danger qu’ils courent à rejeter ainsi Dieu.

Ou peut-être qu’il s’agit d’athées radicaux, dont les coeurs sont aussi durs que celui du Pharaon d’Egypte sous Moise. Dans ce cas, si ces athées endurcis détiennent un commerce ou une entreprise, nous pourrions encourager tous nos amis chrétiens, ainsi que les différentes églises et leurs paroissiens, de NE PAS FAIRE COMMERCE avec ces personnes, ne rien acheter chez eux, étant donné que cela équivaudrait à "donner de l’argent à Satan", voire de "présenter des offrandes à des idoles paiënnes".

Honnêtement, je ne vois pas pourquoi quiconque s’opposerait à une telle idée – y compris les athées eux-mêmes. A moins que, bien sûr, les athées aient honte de leur religion athée et qu’ils veulent continuer à se cacher, qu’ils aient peur de "sortir du placard".

http://pastorstahl.blogspot.com/2010/09/putting-atheists-on-national-registry.html

 


[Gregoire Seither - IES News Service - 23/08/2011]

Au mois d’Aout 2011, Rick Perry, le gouverneur du Texas et principal candidat à l’investiture du Parti Républicain pour l’élection présidentielle US de 2012 a organisé plusieurs "rassemblements de prière". A cette occasion, John Benefiel, dirigeant du réseau chrétien "Heartland Apostolic Reformation Network" et principal conseiller spirituel de Rick Perry a expliqué à l’auditoire qu’il fallait se débarrasser de la Statue de la Liberté, idole démoniaque :

Comme vous le savez, nous avons une statue dans le port de New York qui s’appelle la Statue de la Liberté. Vous savez qui nous l’a donnée ? Des franc-maçons français. Ecoutez moi bien mes amis, cette statue, c’est une idole, une idole démoniaque, dressée là, devant nos yeux dans le port de New York. Alors bien sûr, les gens vous disent "Mais non, c’est un symbole patriotique". En quoi est-ce que ce truc est patriotique ? Et pourquoi le serait il ? C’est la statue d’une fausse divinité, la Reine des Cieux. La liberté, ce n’est pas une fausse divinité qui nous l’apporte, mes amis, nous tenons notre liberté de Jésus Christ et cette Statue de la Liberté, et bien elle ne glorifie en rien Jésus Christ. Il n’y a aucune connexion entre les deux. Moi je vous dis, en Amérique, nous nous adonnons à l’idolatrie sans même nous en rendre compte.

http://bigthink.com/ideas/40027


Commentaire de Tim : C’est pas un cinglé tout seul dans son coin qui dit ça, non, c’est le mec qui veut présider la commission du Congrès des Etats-unis pour les questions d’Energie et de Commerce. Ils sont ravis, les grands groupes industriels et les pollueurs de pouvoir compter sur des députés comme ça ! Cela nous rappelle le président Ronald Reagan qui avait déclaré, sur ordre de la société Morris qui l’avait employé jadis, que fumer du tabac était en fait bon pour la santé…

Quand je vois les Tea Parties, les bigots, les racistes apeurés, la classe moyenne morte de trouille, le Parti Républicain en étant d’hystérie démagogique… mon pays me fait peur.

Selon un député Républicain, les changements climatiques ne font courir aucun risque à la planète parce que dieu s’est engagé à ne plus détruire le monde…

[Gregor Seither - IES News Service - 11/11/2010]

Le député de l’Illinois, John Shimkus (R) a posé sa candidature à la présidence de la Commission pour les questions d’Energie et de Commerce du Congrès des Etats-unis – cette commission supervise la législation relative à la santé publique, la qualité de l’air, l’environnement, la fourniture d’énergie ainsi que le commerce en général.

Le député Shimkus est opposé à toute forme de législation visant à lutter contre le changement climatique ou de limitation à l’exploitation des ressources naturelles, car, dans l’Ancien Testament, dieu s’est engagé à ne plus détruire la planète comme il l’avait fait après le déluge. En conséquence, les destructions de l’environnement et de la biodiversité ou encore les changements climatiques éventuels ne font courir aucun risque à la planète… parce que le bon dieu l’a dit.

Hier, dans un interview au journal Politico , Shimkus a déclaré "Je crois que  la Bible est la véritable parole de dieu, et dans la Bible, dieu a dit que plus jamais la terre ne serait détruite par une montée des eaux. Je crois à cette parole."

En 2009 déjà Shimkus s’était opposé à une législation sur les gaz à effet de serre en citant la bible, quand, après le déluge, dieu dit à Noé: "Plus jamais je ne détruirais toutes les créatures vivantes, comme je viens de le faire."

"Je crois que ces paroles sont les paroles infaillible de dieu et que c’est ainsi que les choses vont se passer pour sa création," a précisé Shimkus. "C’est dieu qui décide de quand la terre sera détruite. L’homme n’est pas capable de détruire la terre. Cette planète ne sera pas détruite par la montée des eaux. Je crois que la parole de dieu est infaillible, immuable, parfaite…"

Pour Shimkus, une autre raison pour laquelle il ne faut pas limiter la quantité de CO2 dans l’atmosphère est que cela est mauvais pour les plantes. "Le carbone, c’est ce que mangent les plantes," a t-il déclaré. "Si nous limitons les émissions carbone, est ce que nous ne privons pas les plantes de nourriture?… Si les plantes n’ont plus de carbone à manger nos bonnes intentions seront annihilées et nous obtiendrons exactement l’inverse de ce que les écologistes prétendent vouloir faire ."


Le fondamentalisme évangélique peut faire sourire, mais l’idéologie créationniste n’est que le faux nez comique d’un mouvement néo-conservateur, ethnocentriste et rétrograde qui gagne de l’ampleur dans les pays anglophones ("Tea Baggers" et "Christian Zionists" ou "Family Values" aux USA, mouvements homophobes en Afrique, "Pro Vie" en Europe, "Christ-Roi" en Amérique du Sud…) et qui prêchent ouvertement une ligne réactionnaire et atlantiste – au service de la suprématie des Etats-unis et de l’idéologie de la Domination Blanche.

L’équipe autour de George W. Bush était déjà fortement marquée par ces milieux, mais Hilary Clinton n’est pas en reste, avec la "Fellowship" qui la cornaque étroitement (elle prie tous les matins avec cette secte ultra conservatrice). Aujourd’hui que le Parti Républicain U.S. est entrain de se faire kidnapper par cette extrême droite religieuse, middle-class, raciste, et réactionnaire, il n’est pas impossible que le prochain président des Etats-Unis soit un populiste ultra-religieux, sexiste, homophobe, fasciste et persuadé de la supériorité innée de la "race" blanche et du modèle capitaliste occidental.

Ce jour là, les Talibans auront gagné la guerre pour de bon…

[Couleurs Irlandaises - 28/06/2010]

Créationnisme: après Adam et Eve, le géant irlandais sera-t-il réhabilité?

La Chaussée des Géants, située à la pointe nord de l’Irlande, le long de la magnifique côte d’Antrim, est la principale attraction touristique d’Irlande du Nord. On y trouve de superbes prismes basaltiques en bord de mer —de la lave refroidie— dont on jurerait qu’ils ont été façonnés par l’homme… ou par un géant.

Problème: si la science estime que cette formation basaltique date de 40 millions d’années, la thèse créationniste avance, elle, que ce promontoire insolite remonte tout au plus au 23 octobre 4004 avant Jésus Christ… Bible oblige!

Vous me direz que chacun est libre de croire ce qu’il veut. Le seul problème, c’est que Nelson McCausland, l’actuel ministre de la Culture nord-irlandais, n’est pas du genre à laisser ses convictions au vestiaire: il vient d’écrire aux gestionnaires du musée de la Chaussée des Géants pour leur demander de faire figurer à parité les deux «thèses» concernant l’origine du monde sur les panneaux explicatifs, à savoir le dogme «créationniste» en plus du postulat scientifique.

S’il obtenait gain de cause, les explications que vous trouveriez au musée de la Chaussée des Géants devraient donner à peu près ceci: «Les géologues estiment que la Chaussée des Géants a été formée à l’ère tertiaire, il y a environ 40 millions d’années, mais les créationnistes affirment, quant à eux, qu’elle n’est vieille que de 6.000 ans, conformément aux calculs de l’archevêque James Ussher qui se fondent sur la Bible, parole littérale de Dieu»

Nelson McCausland, ça ne vous dit rien? Les habitués de ce blog se souviendront peut-être que ce représentant politique protestant unioniste est également celui qui, au moment de sa prise de fonction en tant que ministre de la culture, a décrété qu’il boycotterait les lieux de culte catholiques pour des raison théologiques… C’est dire s’il ne badine pas avec la religion!

Et l’homme n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques temps, il avait écrit à la direction de l’Ulster Museum à Belfast pour lui demander de faire figurer en bonne place les thèses créationnistes. Il avait également demandé que le musée accorde davantage de place à l’Ordre d’Orange (ordre anti-catholique) et à la culture «ulster-scots» («ulster-écossaise»), revendiquée par certains Protestants d’Irlande du Nord au nom de leurs racines écossaises…

Bon, évidemment, on l’a envoyé poliment balader. Ainsi, le biologiste Richard Dawkins lui a rétorqué, non sans ironie, que tant qu’on y était, on devrait également faire figurer en bonne place la «théorie de la cigogne» concernant la procréation humaine, ou la «théorie de la Terre plate»! Dawkins n’est d’ailleurs pas le seul à le brocarder, comme en témoigne cet article parodique, écrit en «langue» ulster-scots sur le sujet! (suite…)


Hmmm… toute autre religion que la religion juive risquerait d’attenter à la santé mentale de cet enfant, estime le juge ? Mais alors, également Halloween ? Noël ? Le "One Nation Under God" du serment au drapeau récité dans les écoles, la religion de la consommation ???

[Blog d'Allain Jules - 19/12/2009]

CBS: Une ordonnance de justice ordonne désormais à Joseph Reyes de tenir sa fille à distance de toute religion autre que la religion juive – à la demande de la mère divorcée de l’enfant outrée par le baptème catholique de l’enfant .

Un père de famille vivant à Chicago a été condamné par une ordonnance de justice inhabituelle : ne plus conduire sa fille dans un lieu religieux qui n’est pas juif. Après le divorce des parents, le père était allé dans une église catholique la  baptiser. Ce baptême a été considéré par l’ex épouse de Joseph Reyes comme étant un acte de malveillance.

Rebecca Reyes n’a appris le baptême de sa fille que lorsque Joseph lui a envoyé la photo de la cérémonie. Joseph Reyes nie avoir envoyé la photo par méchanceté. Il précise : “Je l’ai envoyé parce que Rebecca m’a demandé des photos”, dit-il. Quant à Mme Reyes, elle veut que sa fille soit de religion juive, et elle a précisé que son mari et elle se sont engagés à le faire, puisqu’il s’est converti au judaïsme. Le mari quant à lui nie cette version et indique que “Ce n’est pas exact” et poursuit, “Je ne vais pas dire qu’elle ment  mais … à tout le moins, elle se trompe au sujet de ma supposée conversation.”

Mais Mme Reyes accuse son ex-mari d’avoir fait une erreur en baptisant  leur fille. Dans sa requête, elle a prétendu que, s’il (Joseph) élève leur fille dans une autre religion que la juive, ceci causera un préjudice irréparable à leur fille.

Joseph estomaqué a répliqué : “Je ne voudrais pas nuire à ma fille, c’est grotesque, stupide et ridicule.”. Joel Brodsky, l’avocat de Reyes s’est dit surpris en lisant l’ordonnance. Il avait comme des vertiges presque: «J’ai failli tomber de ma chaise»[...] Je pensais que nous étions en Afghanistan en face d’un Taliban. Est-ce ça l’Amérique ? Nous avons dans notre Constitution, le Premier Amendement qui  donne droit à la liberté de religion”. Quant à dire que ça troublera la fillette, c’est d’une stupidité abyssale, a-t-il poursuivi.

Rebecca et ses avocats ont refusé de continuer à huis clos, mais ils ont fait la déclaration suivante: “Nous resterons fidèles à notre requête. Nous estimons que le juge va faire tout ce qui est le meilleur pour l’enfant”.

L’avocat  de Joseph Reyes dit qu’il va faire appel de la décision.

Source : http://cbs2chicago.com/local/Reyes.Jewish.Catholic.2.1365449.html


Finalement, les Talibans, le Hizbollah et les Néo-cons U.S. ne sont pas si éloignés les uns des autres… chacun se croit mandaté par dieu.

[GQ Magazine - 7/05/2009]

Chaque jour, à la Maison Blanche, le Secrétaire d’Etat est chargé de faire une présentation de la situation internationale, sur la base des différents rapports obtenus par les services secrets. Cette synthèse "top-secret" est lue par le Président et son équipe et sert de base aux décisions stratégiques.

En 2003, dans les semaines qui ont précédé l’invasion U.S. en Irak, le Secrétaire d’Etat Donald Rumsfeld avait pris l’habitude de décorer les couvertures de ces rapports de belles photos montrant des soldats U.S. sous des citations "inspirationnelles" de la Bible. Tant G.W. Bush que Condoleeza Rice ont adoré…

Le magazine olé-olé "GQ" a réussi à obtenir quelque unes de ces couvertures. Toutes exhaltent la même idéologie : "Dieu est avec nous, les chrétiens et nous allons écraser les musulmans". Dans les années 40, sur les boucles de ceinturons des soldats allemands, on pouvait lire plus prosaïquement : "Gott Mit Uns"

Ci-dessous quelques exemples :

">

http://men.style.com/gq/features/topsecret


En Jordanie, Benoît XVI dénonce la "manipulation" de la religion

"C’est souvent la manipulation idéologique de la religion, parfois à des fins politiques, qui est le véritable catalyseur des tensions", a affirmé le pape samedi au deuxième jour de son voyage.

VATICAN ITALY BELARUS

Par contre, servir de caution au dictateur biélorusse Lukashenko, en tournée de respectabilité en Europe, lui faire des risettes par delà les centaines d’opposants politiques emprisonnés, torturés et assassinés, faire semblant d’ignorer que la femme à ses côtés est sa maitresse adultérine… bref, serrer la main en souriant et sans un mot de critique à un type qui est en contradiction complète avec tout ce qu’enseigne l’église… ça ne le dérange pas, le pape.

Mais que des barbus "manipulent la religion à des fins politiques", que des africains baisent avec une capote ou que des garçons s’embrassent sur la bouche… ça, ça le dérange, le pape.

L’église catholique est vraiment arrivée au bout de l’échelle…


Je pense qu’on va créer carrément une rubrique : est-ce que quelqu’un peut nous envoyer des exemples de connerie Hindou, Sikh, Baha’ï et autres ? Histoire qu’on ne nous accuse pas de taper toujours sur la religion des gardiens de chèvres dans le désert… :-)

ISRAËL : PAS DE PHOTOS DE FEMMES MINISTRES DANS LES JOURNAUX ORTHDOXES JUIFS

[La Voix du Nord - 04/04/2009]

Deux ministres du nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu, Limor Livnat (Culture et Sport) et Sofa Landver (Intégration), ont purement et simplement été effacées de la photo du nouvel exécutif israélien parue dans deux journaux ultra-orthodoxes. L’hebdomadaire « Shaa Tova » a donc noirci les silhouettes de Mesdames les ministres, tandis que le quotidien « Yated Neeman » a carrément joué de la palette numérique pour remplacer les deux femmes par des hommes. Ces publications, propriétés de « ceux qui craignent Dieu » (haredim), se méfient « des représentations féminines » qu’ils jugent « immodestes ».

À croire qu’ils redoutent que Dieu soit une femme… • C. M.

http://www.lavoixdunord.fr/France_Monde/actualite/Secteur_France_Monde/2009/04/04/article_le-monde-a-l-envers.shtml


Y a pas que le Pape qui yoyotte de la touffe, les mollahs se défendent pas mal non plus… Finalement, je préfèrerais encore être pédé au Vatican que femme en Arabie-Saoudite…

[Faits et Documents n° 272 - Avril 2009]

Khamisa Sawadi, 75 ans, une veuve de nationalité syrienne, vient d’être condamnée à 40 coups de fouet, quatre mois de prison et expulsion définitive d’Arabie saoudite. Son crime : avoir reçu chez elle deux jeunes hommes (qui ont écopé d’une peine de prison et de coups de fouet) qui n’appartenaient pas à sa famille directe. Les deux « coupables » faisaient des courses pour la vieille dame…

http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE23/005/2009/fr

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Alain_Gresh.250309.htm


On a beau être des bouffeurs de curés chez L&I, on sait reconnaitre une manipulation médiatique quand on la voit… à commencer par sondage cité en boucle et établi à partir d’un échantillon de 600 personnes. Un cas d’école…

Le Pape et le Sida – Petit exercice pratique
[Centre d'éducation à la foi - Nanterre - Mars 2009]
(…)Puisqu’il est dit que la parole du pape est incompréhensible, voici un exercice pédagogique et non polémique qui permet de mieux la comprendre.

ETAPE 1 : LISEZ CETTE PHRASE :

“ (…) on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème. ”

ETAPE 2 : LISEZ CE TEXTE DE BENOIT XVI :

Je pense que l’entité la plus efficace, la plus présente sur le front de la lutte contre le sida est justement l’Eglise catholique, avec ses mouvements, avec ses réalités diverses. Je pense à la communauté de Sant’Egidio qui fait tellement, de manière visible et aussi invisible, pour la lutte contre le sida, je pense aux Camilliens, à toutes les sœurs qui sont au service des malades…

Je dirais que l’on ne peut vaincre ce problème du sida uniquement avec des slogans publicitaires. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs : au contraire, cela risque d’augmenter le problème.

On ne peut trouver la solution que dans un double engagement : le premier, une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire un renouveau spirituel et humain qui implique une nouvelle façon de se comporter l’un envers l’autre, et le second, une amitié vraie, surtout envers ceux qui souffrent, la disponibilité à être avec les malades, au prix aussi de sacrifices et de renoncements personnels.

Ce sont ces facteurs qui aident et qui portent des progrès visibles. Autrement dit, notre double effort pour renouveler l’homme intérieurement, donner une force spirituelle et humaine pour un comportement juste à l’égard de son propre corps et de celui de l’autre, et notre capacité à souffrir, à rester présent dans les situations d’épreuve avec les malades.

Il me semble que c’est la réponse juste, l’Eglise agit ainsi et offre par là même une contribution très grande et très importante. Remercions tous ceux qui le font. Source : salle de presse du Saint-Siège (traduction La Croix)

ETAPE 3 : REPONDEZ A CES DEUX QUESTIONS :

  1. Recevez-vous les propos du pape exactement de la même manière après la 1ère étape et après la 2ème étape?
  2. Qu’arrive-t-il lorsqu’on isole un morceau de phrase d’un propos global ?

http://catholique-nanterre.cef.fr/IMG/pdf/Urgence_Pape_Sida_v2.pdf


Il faudra un jour qu’un théologien musulman m’explique la vision étriquée du caractère humain qui prévaut  – semble t’il – dans l’Islam (mais aussi chez les Chrétiens et les Juifs).

Ces mollahs sont ils tellement frustrés et coincés vis à vis de leur corps et de leur sexualité  que la simple vision d’une nana à la télévision les met mal à l’aise ? Si c’est le cas, ce n’est pas de la religon, c’est de la maladie mentale ?

Les "bons musulmans" sont ils tellement éloignés de la vie qu’ils ne peuvent supporter d’entendre de la musique ?

Comme le dit Mircea Eliade : Quel genre d’humanité est-ce là ? Comment croire un seul instant à un pareil dieu ? Alors que la nature bouillone de vie et plaisir, ce dieu des descendants d’Abraham (juifs, chrétiens et musulmans) est une invention imaginée par des gardiens de chèvres qui ne connaissent que le désert aride. Cruel, jaloux, colérique, psychopathe, ces nomades étriqués se sont donnés une divinité qui leur ressemble…

[Gregor Seither - IES News Service - 24/03/2009]

Un groupe influent de théologiens musulmans en Arabie Saoudite a adressé une pétition à Abdel Aziz Khoja, le nouveau ministre de l’information du royaume, lui demandant d’interdire toute représentation de femmes à la télévision, dans les journaux et les magazines.

Ces 35 autorités islamiques exigent également l’interdiction de la musique ou de spectacles de musique ou de danse à la télévision.

"Nous avons grand espoir que vous mettrez enfin en oeuvre cette réforme des médias de notre pays, déclarent les théologiens islamiques. "Le moindre observateur peut constater à quel point la perversité a envahi le Ministère de l’information et de la culture et s’étale quotidènnement à la télévision, la radio, dans la presse, dans les évènements culturels et les librairies".

Source  :  http://news.yahoo.com/s/ap/20090322/ap_on_re_mi_ea/ml_saudi_hardline_clerics;_ylt=ApfF1bnRZTR0WRkzU.ezMdALewgF

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 121 followers