Brett Darrow



[IES News Service – Grégoire Seither – 20/10/2007]
Avec le développement des téléphones capables d’enregistrer des images, des camescopes bon marché et des sites de partage de vidéos comme YouTube et Dailymotion, la police aux Etats-unis (mais aussi en Europe) a la main de plus en plus lourde contre les personnes qui tentent d’enregistrer leurs actions… surtout quand ces actions sont illégales.

Voici quelques exemples d’utilisation de la vidéo comme arme pour se défendre contre l’arbitraire policier et les mensonges des forces de l’ordre.

Récemment une vidéo a fait le tour d’Internet. Un policier y passe un savon à un automobiliste innocent, le menacant de divers sévices et affirmant qu’il a « tous les droits » et qu’il peut « inventer le crime que je veux et te le coller sur le dos ». Brett Darrow, auteur de la vidéo l’avait publiée sur YouTube, ce qui avait entraîné le licenciement du policier… mais aujourd’hui, sur les forums de la police de Saint-Louis (Missouri), circulent des appels au meurtre contre M. Darrow.

https://libertesinternets.wordpress.com/2007/10/02/la-police-naime-pas-quon-lui-rappelle-la-loi/

Brett Darrow est loin d’être un cas isolé. En mai dernier, en Pennsylvanie, Brian D. Kelly avait été arrêté par la police pour un délit de vitesse. Vidéaste amateur, celui-ci avait décidé d’enregistrer l’échange avec la police, ayant déjà été victime de violences policières par le passé.

L’officier de police, voyant qu’il était filmé, confisqua le caméscope, sans que Kelly ne s’y oppose et demandea du renfort. Peu de temps après six autres policiers (trois voitures de police) firent irruption et arrêtèrent Kelly en affirmant qu’il avait violé une loi locale datant des années 1950 et qui interdit d’enregistrer une personne sans son consentement. Kelly fut accusé d’avoir commis un crime, jeté en prison pour deux jours, libéré sous caution et risque jusqu’à 10 ans de prison… tout cela pour avoir, dans l’espace privé de sa voiture, enregistré un agent public alors que celui-ci était en mission. (suite…)


[Tim Carr – Chicago – IES News Service]
En Juin dernier, Brett Darrow avait filmé un policier qui passait ses nerfs sur lui et le menaçait violemment. La vidéo avait fait le tour d’Internet, le policier fou avait été mis à pied… et l’attention du public avait été attiré sur les nombreux dysfonctionnements de la police de Saint Louis, déclenchant une enquête administrative. Aujourd’hui cela vaut à Darrow d’être harcelé et menacé de mort par des officiers de police qui n’aiment pas qu’on mette un frein à leur toute puissance.

Ce n’était pas la première fois que Darrow avait eu maille à partir avec la police… il avait déjà été menacé par des policiers en mai et en juin dernier, ce qui avait d’ailleurs motivé son installation d’une caméra vidéo filmant son tableau de bord et la vue par le pare-brise. « On m’avait accusé d’avoir grillé un feu rouge, c’était faux et si j’avais eu la vidéo, j’aurais pu le prouver« .

Les problèmes de Darrow ont commencé quand il a décidé de mettre en pratique les conseils donnés par l’ACLU (Association de défense des droits civiques) en matière de défense de ses droits face à la police. BUSTED: The Citizen’s Guide to Surviving Police Encounters (Guide citoyen pour survivre à une rencontre avec la police) : http://youtube.com/watch?v=yqMjMPlXzdA

« Je n’ai rien fait d’illégal, au contraire, j’ai strictement suivi les instructions de la loi, mais pas plus. Ainsi, quand le policier a voulu fouiller ma voiture sans mandat, je lui ai rappelé poliment qu’il n’en avait pas le droit. Il n’a pas aimé cela et a commencé à me menacer… mais comme il n’avait rien à me reprocher, il a du me laisser partir. J’en ai parlé sur mon blog et il y eu des milliers de messages de gens de la région de Saint-Louis qui s’étaient fait harceler par la police. Le blog a attiré pas mal de visiteurs, je pense que tous mes problèmes sont venus de là. »

(suite…)


Quand un flic décide de se passer les nerfs sur un jeune conducteur, le jeune conducteur enregistre le tout et le publie sur YouTube – le flic a depuis perdu son boulot :

Reportage de l’affaire (en anglais) sur CNN (avec moments choisis de la gueulante du flic) : http://edition.cnn.com/2007/US/09/21/madcop.video.ap/index.html#

Ceci dit, heureusement que Brett Darrow est une jeune homme à la peau blanche, s’il avait été noir ou latino, voilà ce qui lui serait arrivé :