Les bonne vieilles méthodes de barbouzes de l’époque UDR-RPCR…  pas mal pour un « industriel » tenu à bout de bras par tous les gouvernements français des dernières décennies !

Une plainte a été déposée contre l’homme d’affaires par l’homme victime d’une tentative d’assassinat, sur fond de soupçons d’achats de votes à Corbeil-Essonnes.

Serge Dassault est visé par une plainte pour association de malfaiteurs, déposée par un homme par ailleurs victime d’une tentative d’assassinat sur fond de soupçon d’achats de votes à Corbeil-Essonnes, a indiqué à l’AFP l’avocate du plaignant, confirmant une information de France Inter lundi.

Fatah Hou reproche à l’industriel et sénateur UMP d’avoir pris part à un stratagème en vue d’organiser son arrestation et celle de deux autres hommes au Maroc, afin de les éloigner de Corbeil-Essonnes (Essonne). Le successeur de Dassault à la mairie, Jean-Pierre Bechter, le responsable du service des sports de la ville et un diplomate marocain sont également visés par cette plainte déposée vendredi auprès du parquet d’Evry, a précisé Me Marie Dosé.

Cette procédure vient s’ajouter à une enquête à Paris sur un système présumé d’achat de votes dans les quartiers sensibles de Corbeil-Essonnes, dont Serge Dassault a été le maire jusqu’en 2009.

Dans ce dossier, le bureau du Sénat doit se prononcer mercredi sur une demande de levée d’immunité parlementaire de l’industriel, qui ouvrirait la voie à une garde à vue. Serge Dassault avait par ailleurs été entendu en octobre en tant que témoin assisté sur la tentative d’assassinat de Fatah Hou le 19 février.

http://www.liberation.fr/politiques/2014/01/06/serge-dassault-accuse-d-association-de-malfaiteurs_970807?xtor=EPR-450206

Publicités