Aaaah, notre ‘copain’ Gregory Chelly, le troll des forums, la poissonnière de « violvocal », encore plus con et plus ordurier que « Cortex » sur Youtube, dans tous les mauvais coups où l’entraine son cerveau dérangé…. toute cette histoire autour de Merah commence de plus en plus à puer la manipulation, la fabrication d’un épouvantail bien commode.

Ce n’est pas la première fois que des « attentats antisémites » s’avèrent n’être rien d’autre que des provocations orchestrées pour entretenir la tension ou bien détourner l’attention. Depuis le rabbin à Lyon qui s’était agressé lui-même ou encore Marie,  la passagère du RER qui avait inventé son histoire jusqu’aux jeunes du 20è arrondissement qui avaient tenté de maquiller en « agression antisémite » ce qui n’était qu’une guerre de gangs de dealers, la liste est longue…   Aux US, des quartiers juifs étaient terrorisés par des attentats antisémites organisés par un militant sioniste pour « entretenir la tension », en Israël, le conseil des colons a même appelé de ses voeux des attentats dans les transports en commun pour faire basculer l’opinion américaine en faveur de la ligne dure anti-arabe…. quand ce ne sont pas les services secrets qui organisent les attentats directement.

A chaque fois cela permet aux thuriféraires d’Israël de dire aux non-juifs « Vous voyez, nous sommes les victimes, laissez nous écraser les Palestiniens » et aux juifs: « Vous n’êtes pas en sécurité en France, vite, venez grossir les rangs des colons en Israël« . C’est même une politique délibérée de l’Agence pour l’Aliyah.

[Emmanuel Ratier – Faits et Documents n°341 – Septembre 2012]

Fin juillet, la police toulousaine a démantelé un petit réseau d’activistes, dont plusieurs mineurs, qui s’employaient à inonder d’appels menaçants, injurieux et antisémites l’école fondamentaliste juive Ozar Hatorah de Toulouse, celle-là même où  Mohammed Merah avait perpétré l’un de ses attentats en mars dernier.

Curiosité qui a entraîné un désintérêt total des médias dès son annonce : le groupe, qui utilisait le site internet  violvocal.com, avait été créé par Grégory Chelly, alias « Ulcan », responsable de la Ligue de défense juive et chef du commando qui avait saccagé la librairie pro palestinienne Résistances à Paris en juillet 2009.

http://faitsetdocuments.com/