[CHALLENGES – 12/05/2012]

Pour le gérant de hedge fund Eric Jackson, la génération Google et Facebook sera bientôt chassée par celle des entreprises du web mobile qui, elles, ont su développer des modèles économiques rentables.  De même qu’aucun financier n’avait vraiment anticipé l’échec du site social MySpace et les déboires que rencontrent Yahoo!, personne aujourd’hui n’oserait tabler sur la mort de Google et de Facebook, les deux leaders actuels de l’internet. 

Personne sauf Eric Jackson, un spécialiste des nouvelles technologies qui vient de rédiger un article sur ce sujet sur le site du magazine Forbes. Avec une logique implacable, ce gérant d’un hedge fund américain explique que le site le plus consulté sur internet et le premier réseau communautaire mondial sont progressivement amenés à disparaitre d’ici 2017. La chute programmée de ces deux mastodontes de l’internet, qui à eux deux cumulaient en 2011 plus de 290 millions de visiteurs uniques par mois selon les chiffres de Nielsen, est due à leur date de naissance, avance Eric Jackson.

Respectivement créés en 1998 et en 2004, le moteur de recherche et le réseau social seront bientôt les victimes de la loi de l’obsolescence programmée qui régit les entreprises présentes sur le web.

Une génération chasse l’autre»…

http://www.challenges.fr/high-tech/20120510.CHA6329/pourquoi-facebook-et-google-pourraient-disparaitre-en-2017.html?google_editors_picks=true