[repêché dans la poubelle de IES News Service – Section « disclassified » – 30/03/2012]

Un prêtre âgé d’une cinquantaine d’années s’est présenté, très embarrassé, aux urgences de  l’hôpital Northern General Hospital, à Sheffield (GB) suite à un « malheureux accident domestique ». Les examens ont révélé qu’il avait une pomme de terre logée dans le rectum. Selon un article du tabloid « The Sun », qui relate l’affaire, il a fallu une opération chirurgicale pour déloger le tubercule, qui était de taille imposante et de forme allongée.

Interrogée par le journaliste, l’infirmière Trudi Watson a déclaré:

Il a insisté que cela n’avait rien à voir avec un quelconque jeu sexuel de sa part. Il m’a expliqué, très sincèrement, qu’il était nu dans sa cuisine quand il a voulu accrocher des rideaux aux fenêtres. C’est alors qu’il a glissé et est tombé assis sur la table de la cuisine où se trouvait une pomme de terre malencontreusement placée.

Mme Watson a l’habitude de ce genre d’accidents. Ces dernières années elle a eu a soigner des personnes qui se sont retrouvées « malencontreusement » avec des objets divers logés dans leur rectum: « on voit de tout, souvent c’est une bouteille de bière mais aussi des concombres, une poupée russe et même, une fois, un chrysanthème ».

Note de L&I : La prochaine fois, « play safe » et dégotez vous un outil approprié qui vous évite l’embarras : http://amorouschick.blogspot.fr/2010/06/product-review-lelo-gigi.html

Advertisements