Le 27 juillet 1981, la jeune société Microsoft a racheté les droits de QDOS (Quick and Dirty Operating System) à l’entreprise Seattle Computer Products (SCP) pour la somme de 25,000 US$ de l’époque.

QDOS, également connu sous le nom de 86-DOS, avait été conçu par SCP pour gérer le nouveau processeur Intel 8086 et avait été écrit en moins de deux mois l’année auparavant (d’où son nom « Quick-and-dirty », un truc bricolé à la hâte)

IBM avait prévu au départ de faire fonctionner ses premiers modèles d’ordinateurs personnels PC (Personal Computer) sous CP/M-86, qui était le système d’exploitation standard des architectures Intel 8086 and 8080 à l’époque, mais ils n’avaient pas réussi à se mettre d’accord avec Digital Research, la société chargée du développement pour Intel.

IBM s’est donc tourné vers Microsoft, qui avait déjà acquis une bonne expérience dans le domaine avec M-DOS, BASIC et autres outils informatiques.

De ce partenariat est né MS-DOS qui allait envahir le monde informatique (notamment à cause de la politique agressive de licences menée par Microsoft)…

Advertisements