J’étais en réunion avec des confrères U.S. quand j’ai reçu cette info: leur première réaction a été de dire « Jeez, the French… they’re…so French ».

Fric, grosses baraques, belles bagnoles et sexe quickie dans les palaces… oh putain, la vie de D.S.K. est digne d’un roman de gare ! (Tim Carr)

Commentaire de Dov: Outre le fait que cela nous apprend que cette enflure se prélasse dans des suites à 3000 dollars la nuit, à mon avis le père DSK nous faisait une mauvaise descente d’un produit narcotique et va plaider la « démence passagère »… parce que, merde, quand on peut se payer des Porsche et des chambres à 3000 dollars, il suffit d’allumer la télé pour trouver le canal qui vous propose les numéros de téléphone d’escort qui vous suceront en toute discrétion. Cela pullule à New-York… Violer une femme de chambre.. tss, c’est encore plus naze que Berlusconi….

Commentaire de Greg : Le « New York Post » parle de tentative de sodomie sur la victime… mais bon, c’est le New York Post.

Comme le dit, de manière fort peu galante, Tim Carr: « On savait déjà que le FMI baisait les pauvres à travers le monde, voilà qu’on apprend que son directeur fait de même, dans sa chambre d’hôtel. »🙂

[AFP – 15/01/2011] Dominique Strauss-Kahn a été arrêté samedi à l’aéroport JFK de New York et placé en garde à vue pour une agression sexuelle présumée.

L’information, annoncée par le New York Times, a été confirmée samedi par un porte-parole de la police. Le directeur général du FMI est accusé d’agression sexuelle sur une femme de chambre d’un hôtel de Times Square âgée de 32 ans. DSK a été remis à des officiers de police de Manhattan et devait être conduit dans les locaux d’une unité speciale de la police de New York (Special Victimes Unit), selon le journal.

Selon les informations du quotidien new-yorkais, « il était aux alentours de 16h45 (22h45 heure française) quand des enquêteurs en civil de l’Autorité des ports de New York et du New Jersey ont soudainement embarqué à bord du vol Air France 23 (…) et emmené M. Strauss-Kahn en garde à vue. » Les agents agissaient sur la base d’une information de la police de New York qui enquêtait « sur une brutale agression d’une employée de l’hôtel Sofitel New York », selon la même source.

Selon l’agence AP, qui apporte quelques précisions sur les conditions de l’arrestation, la femme de chambre a indiqué aux autorités qu’elle était entrée dans le chambre et que DSK, nu, avait essayé de l’agresser sexuellement. Après avoir réussi à s’enfuir, elle a prévenu la police, toujours selon la même source. Lorsque la police est arrivée sur les lieux quelques minutes plus tard, DSK était déjà parti vers l’aéroport, laissant derrière lui son téléphone portable et plusieurs objets personnels, selon Paul J. Browne, porte-parole de la police de New York. Selon lui, le patron du FMI semble avoir quitté l’hôtel « dans la précipitation ».

Dominique Strauss-Kahn doit participer lundi à une réunion des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles, puis faire un discours mercredi au 12e Forum économique. Le FMI n’a pas encore officiellement réagi à l’arrestation de son président.

http://www.europe1.fr/France/DSK-en-garde-a-vue-a-New-York-542227/