De la haine du Juif  propagée par le communiste Doriot à la haine du Musulman propagée par le communiste Cassen… 80 ans plus tard, ni le vocabulaire, ni la violence, ni la peur n’ont changé…

On savait déjà que le PCF avait été un bastion raciste – il est regrettable de constater que la Ligue Communiste Révolutionnaire et le PT ne sont pas en reste… et que des militants progressistes arrivent à se faire enfumer par la propagande néo-con et sioniste jusqu’à devenir des thuriféraires anti-arabes, au nom de la « défense de l’Occident ».

Derrière la « défense des droits de l’homme » se cache, la défense de l’interventionisme civilisateur de l’occident, la supériorité de la culture de l’homme blanc européen sur celles des barbares basanés… rien de bien nouveau: aux US, tous les néo-cons amis de George Bush et Dick Cheney sont des anciens trotskos…

[Emmanuel Ratier ) Faits & Documents n°301 – Septembre 2010]

Plusieurs abonnés nous ont interrogé sur l’orientation de Riposte laïque, association créée en 2007 et coorganisatrice des « apéros-saucisson », auxquels assistent de nombreux militants nationalistes. Son principal animateur, Pierre Cassen, 57 ans, a milité au Parti comuniste puis, à partir de 1979, à la Ligue communiste révolutionnaire. Il a également été délégué syndical du Livre CGT et a multiplié les actions anti-Front national. Tout en demeurant à gauche, il rompt vers 2004 sur la question de l’islamisation, rejoignant l’Union des familles laïques (très proche du Grand Orient de France) et le journal Respublica.

A ses côtés, les principales personnalités sont Anne Zelensky, présidente de la Ligue du droit des femmes et féministe de tous les combats depuis 40 ans (elle était considérée comme l’alter ego de Simone de Beauvoir) et Christine Tasin, féministe, ancienne du Parti socialiste, du parti chevènementiste (MRC) puis de Debout la République. On trouve aussi Alain Rubin, ancien cadre du Parti des travailleurs (trotskystes lambertistes), Brigitte Bré Bayle, ancien responsable des Verts (candidate aux élections législatives), Robert Albarèdes, ancien maire communiste, Gabrielle Desarbres, ancienne militante de la LCR et de SOS Racisme, Roger Heurtebise, ancien cadre du Parti socialiste, etc.

http://faitsetdocuments.com/