J’vous l’dis… l’a pas l’air net ce mec… violeur, voleur, anti-américain primaire, z’allez voir qu’on va découvrir qu’en plus il a des photos pédos ou nazos sur son disque dur ou qu’il va aux spectacles de Dieudonné. La grande campagne « essuyons nous les pieds sur Assange  » est lancée… c’est super subtil, comme d’hab’…

[Gregor Seither – -IES News Service –  09/12/2010]

Dans l’affaire  Wikileaks, tout le monde ne parle que de Julian d’Assange mais celui-ci ne serait rien sans le brave trouffion de la US Army, le geek-soldat Bradley Manning, agé de 23 ans, qui est enfermé depuis plusieurs mois, en quartier haute sécurité, à l’isolement, sur la base des Marines de Quantico en Virginie.

Manning – analyste militaire qui avait accès aux réseaux sécurisés – s’était vanté d’avoir fourni la plus grande partie des « War Logs » (ainsi que probablement les « Cable Logs » diplomatiques)  qui ont ensuite été publiés par Wikileaks. Il a été arrêté en mai dernier et encourt plus de 50 ans de prison pour « publication de documents relevant du secret défense ».

Manning aurait prétendument expliqué à un journaliste, ainsi qu’au hacker Adrian Lamo, avec qui il avait sympathisé, qu’il aurait publié la vidéo titrée Collateral Murder du raid aérien du 12 juillet 2007 à Bagdad. Lamo ayant eu par le passé des ennuis avec la justice américaine, prit peur, craignant d’être de nouveau suspecté pour complicité. Il le dénonça alors au FBI et envoya également une copie de ses discussions par Mails avec le jeune soldat au magazine Wired, qui en publia des extraits.

L’organisation de soutien à Bradley Manning (http://www.bradleymanning.org/fr) ‘a rassemblé plus de 90,000 US$ pour financer sa défense… mais pas un centime de cette somme ne provient de Wikileaks – contrairement à ce qui avait été promis. Le comité légal de Manning vient de le confirmer dans une déclaration:

« Immédiatement après l’arrestation de Bradley, soit en juin 2010, le réseau de lanceurs d’alertes Wikileaks avait publiquement lancé des appels aux dons pour financer la défense légale de Bradley Manning. En Juillet 2010, l’organisation Wikileaks elle-même s’est engagée à contribuer une ‘somme substantielle’ afin d’aider Bradley a assurer sa défense et embaucher des avocats

Depuis que Bradley a choisi David Coombs comme avocat, en aout 2010, l’association Bradley Manning Support Network n’a pas été en mesure d’obtenir de la part de l’organisation Wikileaks qu’elle concrétise son engagement.

Nous nous voyons donc obliger de clarifier aujourd’hui que – à l’heure actuelle – nous n’avons pas reçu le moindre argent de la part de Wikileaks en soutien à Bradley Manning. Nous serions ravis de recevoir toute contribution que Wikileaks voudra bien nous faire, mais nous nous devons d’informer nos supporters que celle-ci ne nous est pas encore parvenue et que nous n’avons reçu aucune assurance de la part de Wikileaks quand au versement d’une telle contribution. Bradley a donc besoin de votre soutien et de vos contributions financières, cela est crucial pour lui. »»…

http://www.bradleymanning.org/15585/bradley-manning-support-network-accepts-responsibility-for-all-expenses-to-defend-accused-wikileaks-whistle-blower/