[BlueWin – 31/08/2010]
Le PDG de Google Eric Schmidt (…) a suggéré dernièrement que les jeunes devraient changer de nom à leur majorité pour effacer leurs erreurs de jeunesse face à des employeurs qui voudraient mieux les « connaître » en utilisant la barre de recherche Google et les réseaux sociaux. « Je ne crois pas que la société comprenne ce qu’il se passe quand tout est disponible, connaissable et enregistré par chacun à tout moment. », a-t-il expliqué samedi dernier au Wallstreet Journal

La question de l’immense masse d’informations privées collectée par Google est toujours une préoccupation pour les prochaines décennies. Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat en France et chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique a lancé au mois d’avril dernier une consultation publique sur « le droit à l’oubli numérique ».

Eric Schmidt, lui, ne semble pas prendre les choses sous le même angle. Il nuance clairement la protection de la vie privée et celle de l’anonymat. La première est pour lui un droit inaliénable tandis que l’anonymat n’est pas quelque chose qu’il souhaite promouvoir sur internet (voir la vidéo ci-dessous).

A propos du travail publicitaire de Google, il affirme: « Nous savons à peu près qui vous êtes, à peu près ce qui vous intéresse, à peu près qui sont vos amis« . Et d’enfoncer le clou: « Je pense en réalité que la plupart des gens ne veulent pas que Google répondent à leurs questions. Ils veulent que Google leur dise ce qu’ils devraient faire ensuite. » (NDL&I – voilà qui rappelle la phrase de Thomas Paine: la plupart des gens ont peur de la liberté, ils préferrent qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire, c’est plus rassurant)

Ces déclarations rappellent la polémique née en 2004 en France à propos des propos de Patrick Le Lay alors directeur de TF1 qui disait vendre des minutes de cerveaux. Le PDG de la firme américaine, lui, croit fermement au marketing ciblé. Tellement qu’il a affirmé: « il sera difficile pour les gens de voir ou de consommer quelque chose qui n’a pas été quelque part ajusté pour eux. »

http://www.bluewin.ch/fr/index.php/97,308107/Lavenir_selon_Eric_Schmidt/fr/multimedia/