KFC se fournit en poulets auprès de sous-traitants travaillant exclusivement pour la chaine de fast-food. Ces « éleveurs » entassent les volailles dans d’immenses unité industrielles, les gavent d’antibiotiques et d’aliments industriels jusqu’à ce qu’elles deviennent si grasses qu’elles ne peuvent plus marcher et souvent se brisent les ailes ou les jambes. Lors de l’abattage, on tranche la gorge des poulets et on les trempe dans des bassins d’eau bouillante – souvent alors que l’animal est encore conscient. S’il s’agissait de chiens, de chats, de cochons ou de vaches, il serait illégal pour KFC de faire souffrir les animaux de cette façon, tant dans les fermes industrielles que dans les abattoirs.

Même les conseillers animaux et les biologistes de KFC ont conseillé à l’entreprise de prendre des mesures pour éliminer ces abus et mauvais traitements contre les animaux, mais KFC a toujours fait la sourde oreille. La production industrielle de viande de poulet est la clé de sa marge de profits. Ces dernières années plusieurs biologistes et conseillers animaux de KFC ont démissionné en protestation.

Rejoignez des célébrités comme Pamela Anderson,  Paul McCartney, le Dalai Lama, Al Sharpton, et de très nombreuses autres personnes qui boycottent les restaurants de la chaîne Kentucky Fried Chicken NE MANGEZ PLUS CHEZ KFC (ni chez Mc Donalds d’ailleurs, qui se fournit chez les mêmes types de fournisseurs)

et autres : http://www.youtube.com/results?search_query=kentucky+fried+cruelty&aq=f

Si vous avez l’estomac bien accroché, vous pouvez regarder les vidéos clandestines réalisées dans les usines agroindustrielles et les abattoirs, par les militants de défense des animaux

KentuckyFriedCruelty.com.