[La revue de presse de Pierre Jovanovic – 15/08/2010]
Paul Krugman, le prix nobel et éditorialiste du NYTimes a publié un article qui aurait dû être repris par toute la presse européenne. Rien. A la une du journal, il explique que les Etats sont en train d’éteindre leurs lumières et de fermer les routes qu’ils ne peuvent plus entretenir faute de moyens:

« The lights are going out all over America — literally. Colorado Springs has made headlines with its desperate attempt to save money by turning off a third of its streetlights, but similar things are either happening or being contemplated across the nation, from Philadelphia to Fresno« . Pendant que les vampires des banques se mettent des millions dans leur portefeuille, le système urbain part en c… selon l’expression populaire.

Kruggman insiste sur que le fait que certaines routes sont même « dépavées »: « Meanwhile, a country that once amazed the world with its visionary investments in transportation, from the Erie Canal to the Interstate Highway System, is now in the process of unpaving itself: in a number of states, local governments are breaking up roads they can no longer afford to maintain, and returning them to gravel« .

Vous voyez à quel point notre presse nationale est muselée, ou aveugle, au choix. « Teachers are being laid off; programs are being canceled; in Hawaii, the school year itself is being drastically shortened. And all signs point to even more cuts ahead« .

Le plus sidérant avec les Américains est qu’ils ne se révoltent pas de voir leur pays détruit par le plus grand hold up jamais réalisé sur le peuple par une poignée d’oligarques.

http://jovanovic.com/blog.htm