En Islande, ce n’est pas parce que la presse n’en parle pas que le Eyjafjöll s’est pour autant endormi. Ses éruptions sont toujours aussi spectaculaires… et belles.