[Cécile Cassier – Univers Nature – 29/09/2009]

Technologie capable de manipuler la matière à des échelles infinitésimales, équivalant au milliardième de mètre (1), la nanotechnologie ne cesse d’être plébiscitée comme la révolution technologique de ce siècle. Il est vrai que, grâce à ses techniques de miniaturisation, elle octroie aux nanostructures des propriétés remarquables, à l’image d’effets de superplasticité et de déformation, qui en font un allié de poids dans des domaines aussi variés que l’électronique, l’industrie pharmaceutique, la cosmétologie, l’agroalimentaire ou encore l’habillement. Toutefois, pour prometteuse que soit cette technologie révolutionnaire, elle soulève de plus en plus de questions quant à un potentiel impact sur la santé humaine.

Pour apaiser les craintes grandissantes du public face à la course contre la montre que le gouvernement entend mener en faveur du développement des nanotechnologies, la CNDP (2) a été commanditée afin d’organiser une « tournée participative » ouverte au public. Constitué de 17 réunions thématiques réparties sur l’ensemble de la France (3), ce débat public doit s’ouvrir le 15 octobre prochain à Strasbourg pour se clore le 23 février 2010 à Paris.

Toutefois, pour le collectif Pièces et Main d’œuvre (http://www.piecesetmaindoeuvre.com
)
, composé de « citoyens grenoblois », cet espace de consultation publique n’est qu’un leurre destiné à mieux faire passer la « pilule ». Pour contrebalancer cette initiative visant à « épuiser les opposants dans de stériles échanges », le collectif a lancé un site intitulé « Aujourd’hui, le nanomonde » (4 link)

). Y sont disponibles des informations relatives à la nanotechnologie, notamment des publications et des rapports parus sur cette thématique, ainsi qu’un agenda des actions prévues.

1- En comparaison, le milliardième de mètre est 30 000 fois plus fin que l’épaisseur d’un cheveu.
2- Commission Particulière du Débat Public nanotechnologies.
3- Strasbourg – 15 octobre – Gouvernance européenne
Toulouse – 20 octobre – Cycle de vie des produits nanostructurés et protection de l’environnement
Orléans – 27 octobre – Nanotechnologies et protection des consommateurs
Bordeaux – 3 novembre – Process industriels/ Nanotechnologies et protection des travailleurs
Clermont-ferrand – 10 novembre – Nanoparticules et pollution atmosphérique
Lille – 17 novembre – Nanotechnologies et textile
Besançon – 24 novembre – Nanotechnologies et compétitivité
Grenoble – 1ER décembre – Informatique et libertés individuelles
Caen – 8 décembre – Matériaux de construction et applications multi-usages
Metz – 15 décembre – Habitat et énergie
Rennes – 5 janvier – Nanotechnologie et Sécurité alimentaire
Lyon – 12 janvier – Nanoparticules dans l’organisme. Etudes sur la toxicité
Marseille – 19 janvier – Sécurité intérieure et défense nationale
Orsay – 26 janvier – Recherche et développement industriel. Convergence nanotechnologies
Montpellier – 9 février – Protection de l’environnement.
Nantes – 16 février – Nouveaux matériaux pour les biens d’équipement
Paris – 23 février – Ethique et Gouvernance
4- Le site accessible à l’adresse suivante : www.nanomonde.org
Cf. pour plus d’informations se référer au dossier « Nanotechnologies : Un très petit monde pour de gros enjeux » disponible dans le n° 21 d’Echo Nature (septembre / octobre 2008).