Le Monde est impayable ! Quand c’est les « Autres » ce sont des « brutes sanguinaires », mais quand c’est nos copains, alors là on comprend qu’il faille préserver le mental de ces pauvres petit gars…

Allez demander aux Irakiens et Afghans ce qu’ils en pensent de cette « distance psychologique »

[Le Monde – Checklist 08/04/2010]

La bavure de l’armée américaine en questions

La diffusion, en début de semaine, par le site Wikileaks (http://wikileaks.org/) d’une vidéo montrant le raid d’un hélicoptère américain à Bagdad, en 2007 (http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/07/12/AR2007071202357.html), qui s’était soldé par la mort de douze personnes, dont deux employés de l’agence de presse Reuters, n’en finit pas de causer des remous sur la Toile.

Ce document, qui montre un groupe d’hommes marchant dans les rues d’un quartier de la ville, puis pris pour cible par les pilotes de l’hélicoptère Apache, suscite quantité de commentaires parmi les blogs (http://latimesblogs.latimes.com/dcnow/2010/04/collateral-murder-video.html).

Et tout particulièrement au sein des blogs (http://atwar.blogs.nytimes.com/2010/04/07/reaction-on-military-blogs-to-the-wikileaks-video/) de militaires.

La diffusion de cette vidéo a également entraîné quantité de réactions et d’analyses parmi les éditorialistes et les experts dans la presse américaine.

Cette attaque était-elle illégale ? interroge un article de Newsweek (http://www.newsweek.com/id/235937), qui rappelle les règles d’ouverture du feu.

Le New York Times (http://www.nytimes.com/2010/04/08/world/08psych.html?ref=global-home), pour sa part, a donné la parole à des experts pour tenter d’expliquer le détachement apparent des deux pilotes au moment de faire feu, perceptible dans la vidéo. Impossible de faire la guerre sans créer une certaine distance psychologique avec l’ennemi, avancent-ils.