Dans la même veine, il est amusant d’écouter les cris d’orfraie qui accompagnent la moindre voiture brulée dans les banlieues, les éditoriaux vengeurs sur « les zones de non-droit » et autres « territoires perdus de la République »…. et de comparer cela aux attentats, meurtres et négations ouvertes du droit qui ont lieu chaque jour en Corse. Dans la série « zone de non-droit », la Corse est mille fois pire que la Cité des 4000… mais les journalistes regardent ailleurs.

[Oumma.com – 26/02/2010]

Chiffres à l’appui, un rapport d’Europol, le très sérieux office européen de police criminelle intergouvernemental, implanté à La Haye, l’assène de manière irréfutable : 99,6% des attentats terroristes perpétrés en Europe sont le fait de groupuscules non-musulmans !

Une photographie claire et nette du paysage séditieux européen, dénuée de tout trucage, qui met à mal la rhétorique islamophobe diffusée en boucle de part et d’autre du Vieux Continent, tuant le mythe du musulman, terroriste dans l’âme.

Dissipant les zones d’ombre qu’une vaste manipulation de l’opinion a instillées dans l’inconscient collectif européen, Europol attribue 84.8% des attentats à des groupes séparatistes qui n’ont aucun lien, ni de près, ni de loin, avec l’islam, évaluant, entre 2007 et 2009, à seulement 0.4% les attentats qui porteraient la marque de groupes islamistes radicaux.

Des résultats bruts et indiscutables, par trop dérangeants pour les nombreux esprits chagrins, qui se prennent là une claque magistrale ! Revers de la médaille : des résultats bien trop édifiants pour bénéficier d’une couverture médiatique, large et objective, qui se révélerait pourtant d’utilité publique…

http://oumma.com/Tous-les-terroristes-sont