Le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques  de France (CERF) et archevêque de Paris, a d’abord dit que comme  responsable catholique, il n’avait pas à se prononcer sur le sujet du  voile. Mais, « en tant que citoyen », il s’est déclaré « réticent à  l’idée que les pouvoirs publics s’occupent de la façon dont on  s’habille, ou alors ils doivent s’occuper aussi de la façon dont on se  déshabille ». S’ils s’occupent du voile intégral, « que disent-ils des  publicités de femmes nues sur les 4×4 ? », s’est-il interrogé.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/21/01011-20100121FILWWW00767-la-burqa-s-invite-aux-vux-de-sarkozy.php