[Emmanuel Ratier – Faits et Documents N° 289]

Une enquête de l’IFOP montre la totale déchristianisation [décatholisation] de la France : il n’y a plus que 4,5 % de pratiquants réguliers (c’est-à-dire assister à la messe au moins une fois par mois) parmi les 64 % de Français qui se classent comme catholiques (contre plus de 80 % en 1960) et 43 % de ces pratiquants ont plus de 65 ans.

62 % pensant que « toutes les religions se valent » (dont 63 % chez les catholiques pratiquants !)