[Faits et Documents – n° 289]

En novembre dernier, le groupe Agrica, gestionnaire des retraites complémentaires de certains salariés agricoles (via la Caisse de prévoyance des cadres d’entreprises agricoles), se voyait décerner le prix 2009 de l’Investissement responsable. Le Point (17 décembre) révélait peu après que cette institution avait perdu 12,9 millions d’euros dans les produits miracles de l’escroc Bernard Madoff. On apprenait ainsi qu’Agrica, tout comme la Caisse autonome de retraite des anciens combattants (15 millions d’euros de pertes), avait soigneusement omis d’informer ses cotisants de ces pertes…