[Le Monde  – 05/01/2010]
Le kamikaze responsable de la mort, le 30 décembre, de 7 agents de la CIA dans la province afghane de Khost serait en fait un agent double de nationalité jordanienne, ayant réussi à gagner la confiance des services secrets américains. Le NYT (http://www.nytimes.com/2010/01/05/world/asia/05cia.html?ref=global-home) évoque un homme identifié par les autorités jordaniennes comme « un informateur potentiellement intéressant », ce qui explique pourquoi il ne faisait pas l’objet d’une surveillance particulière.

Engagé pour aider les Américains à infiltrer Al-Qaida, écrit The Guardian (http://www.guardian.co.uk/world/2010/jan/04/afghanistan-cia-bomber-triple-agent), le kamikaze participait à la localisation d’Ayman Al-Zawahiri, un proche de Ben Laden. Le WSJ (http://online.wsj.com/article/SB126264256099215443.html) rapporte par ailleurs que l’attaque aurait été perpétrée avec le soutien du réseau Haqqani, une organisation responsable de plusieurs attentats dans la province de Khost. Le journal ajoute qu’Al-Qaida a déjà essayé d’infiltrer des agents doubles, mais n’y est que rarement parvenu.

Les défaillances du renseignement américain pourraient conduire à un changement de stratégie sur place, explique le LA Times (http://www.latimes.com/news/la-fg-afghan-intel5-2010jan05,0,1277282.story), avec notamment un élargissement de la collecte d’informations.

Advertisements