[Chronique : Tout nu sur Facebook, par Franck Nouchi – LE MONDE | 29.09.09 ]

Dimanche 27, sur le site Slate.fr, Jean-Francois Copé a posté un article intitulé « La liberté et Internet« . Extrait :

« Le droit à l’oubli a-t-il encore un avenir quand les photos de soirée d’un jeune de 17 ans peuvent être stockées et exploitées contre lui dix ans plus tard quand il cherchera du travail ? » (…)

Dès dimanche, 10 h 03, les commentaires commençaient à affluer. On en passe et des meilleurs, pour ne retenir que cette assertion du dénommé « Ropib » : « Le droit à l’oubli : il n’y a que les vieux qui considèrent que la photo de quelqu’un en soirée doit être prise en compte au moment de son embauche. Quelqu’un qui vit à son époque sait qu’on peut faire la fête à un moment, être crédible à un autre, avoir de multiples appartenances. Demain c’est celui qui n’aura pas de photo de lui tout nu sur Facebook qui sera suspecté de n’avoir aucune vie sociale et donc de ne pas savoir se comporter correctement avec les autres. »

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/09/29/tout-nu-sur-facebook-par-franck-nouchi_1246755_3232.html