[Emmanuel Ratier – Faits et Documents – n° 280]

Amusant résumé de la crise financière actuelle. Un village vit du tourisme mais souffre de la crise. Tout le monde emprunte à tout le monde pour survivre. Arrive un touriste qui prend une chambre d’hôtel et la paie avec un billet de 100 euros. L’hôtelier porte aussitôt le billet chez le boucher à qui il doit 100 euros. Le boucher porte le billet au paysan qui l’approvisionne en viande. Le paysan paie alors sa dette à une prostituée. Cette dernière boucle la boucle en réglant l’hôtelier à qui elle a plusieurs fois loué des chambres. A ce moment, le touriste du début, qui estime que sa chambre ne lui convient pas, redescend et quitte l’hôtel, récupérant au passage ses 100 euros. Rien n’a été dépensé, ni gagné, ni perdu. Mais plus personne n’a de dettes dans le village. N’est-ce pas ainsi qu’on est train de résoudre la crise mondiale?

http://www.faits-et-documents.com