[Serge Leblal – Le Monde Informatique – 27/08/2009]
Et si le retrait de certaines substances toxiques était à l’origine des explosions d’iPhone?

Alors que le nombre d’écrans d’iPhone craquelés à la suite d’une supposée explosion ne cesse d’augmenter et qu’Apple se complait dans un silence coupable, les raisons qui expliqueraient ces mystérieux accidents se multiplient. Batterie explosive ? Ecran trop fin ? Coque fragile ? Surchauffe solaire ? Et si finalement, il fallait plutôt chercher du côté des efforts réalisés par Apple pour satisfaire les lobbies écologistes?

Régulièrement épinglé par le Guide pour une high-tech responsable de Greenpeace sur l’usage de Polychlorure de vinyle (PVC) et de retardateurs de flamme bromés (RFB) dans la fabrication de son smartphone, Apple a fini par réagir. Par la voix de son charismatique président Steve Jobs, il avait annoncé en mai 2007 que fin 2008 ses produits n’utiliseraient plus de tels produits toxiques pour la fabrication des circuits flexibles ou la protection de l’antenne intégrée (jusqu’à 10% du poids de l’iPhone). Une page web du site d’Apple recense d’ailleurs les produits toxiques supprimés dans la fabrication des produits de la marque.

Apple a supprimé les produits toxiques qui empechaient la surchauffe

Seul problème, le rôle des RFB consiste à prévenir la combustion des plastiques en cas de surchauffe. Et on ne sait pas quel substitut Apple utilise aujourd’hui pour protéger les composants électroniques des derniers iPhone de tels risques. Les explosions constatées récemment ne sont-elles pas liées à la disparition des RFB et à l’utilisation d’un matériel certes moins toxique mais également moins efficace ? Récemment pointé du doigt par Greenpeace pour son insistance à utiliser des retardateurs de flamme bromés dans ses produits, HP avait indiqué qu’il n’y avait pas à ce jour de solution de rechange suffisamment efficace pour remplacer ce produit toxique

Alors les nombreuses casses spontanées d’écrans d’iPhone en France sont-elles dues à une mauvaise conception dictée par des impératifs environnementaux mal maîtrisés ? A trop vouloir devenir green, Apple a-t-il négligé la sécurité des ses clients ?

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-et-si-le-retrait-de-certaines-substances-toxiques-etait-a-l-origine-des-explosions-d-iphone-29052.html