On vous le disait bien, le « phénomène Dieudonné » est révélateur d’un tas de trucs qui se cachaient derrière le masque bien-pensant de la gauche… Comme le disait déjà Orwell : « “At any given moment, there is a sort of all pervading orthodoxy, a general tacit agreement not to discuss large and uncomfortable facts.”

C’est à cause de ce genre de trucs, que le PS ne dépasse plus la barre de 20% aux élections..

BETRAND DELANOË L’A DIT TRÈS CLAIREMENT AU CINÉMA L’ENTREPOT : SI TU NE FAIS PAS CE QUE JE TE DIS, ALORS JE TE SUCRE TA SUBVENTION.

[Clap 36 – Mercredi, 03 Juin 2009 ]
Les raisons de l’annulation de la projection de « sans forme de politesse : regard sur la mouvance dieudonné » le 3 juin à l’Entrepôt nous sont expliquées par l’AFP :

« […] Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, avait fait connaître mardi sa « totale désapprobation » à l’égard de l’exploitant [du cinéma].

Laurent Fary, porte-parole du maire, avait indiqué que ce cinéma parisien du XIVème arrondissement « n’étant pas une salle municipale », la mairie n’avait pas la possibilité d’autoriser ou d’interdire le contenu de sa programmation.

« Mais dans la mesure ou l’Entrepôt reçoit une subvention de la ville, nous avons pris contact avec son exploitant et lui avons fait savoir le plus clairement du monde notre désapprobation totale dans l’hypothèse où ce film serait effectivement projeté », avait-il ajouté. […]»

Le message du maire de Paris est clair : pas de subvention sans soumission.

Le montant de la subvention de fonctionnement et d’investissement attribuée par la Mairie de Paris au cinéma l’Entrepôt s’élève à 26.000€.

http://www.clap36.net/

Publicités