80 % des salariés à temps complet du privé touchent moins de 2 300 euros et 90 % moins de 3 000 euros…

[Observatoire des inégalités – 7/02/2008]

La moitié des salariés à temps plein touchent un salaire net inférieur à 1 555 euros mensuels et 90 % moins de 3 084 euros. Si l’on prend les 40 % des salariés du milieu de la répartition (au-dessus des 30 % les moins bien payés et au-dessous des 30 % les mieux payés), on obtient des salaires nets compris entre 1 300 et 1 900 euros pour des temps complets. C’est à ce niveau que se situent les « classes moyennes » du point de vue des salaires.

Plus on s’élève dans la hiérarchie des salaires, plus l’inégalité entre hommes et femmes est forte. Celle-ci serait encore plus forte si on prenait en compte le temps partiel.

Note : il s’agit de données pour des temps pleins, dans le secteur privé. Si l’on intègre les salaires à temps partiel et les indemnités chômage, les revenus perçus par les actifs salariés sont très inférieurs.

Répartition des niveaux de salaires nets mensuels par décile et par sexe
Unité : euros
Ensemble Hommes Femmes
10 % des salariés gagnent moins de 1 060 1 099 1 005
20 % des salariés gagnent moins de 1 186 1 232 1 119
30 % des salariés gagnent moins de 1 297 1 353 1 211
40 % des salariés gagnent moins de 1 417 1 480 1 311
50 % des salariés gagnent moins de 1 555 1 625 1 429
60 % des salariés gagnent moins de 1 727 1 809 1 579
70 % des salariés gagnent moins de 1 957 2 067 1 776
80 % des salariés gagnent moins de 2 324 2 487 2 051
90% des salariés gagnent moins de 3 084 3 363 2 585
Rapport interdécile (entre les 90 % et les 10 %) 2,9 3,1 2,6
Salariés en temps complet du secteur privé et semi-public
Source : Insee. Année des données : 2006
Publicités