enfin, si par « honnête » on comprend : dire les choses comme elles sont… Parce que, tout comme le « temps de cerveau disponible », les propos de Frêche ne choquent que par leur sincérité…

Pour l’intégralité des propos de Frêche (avec audio) : https://libertesinternets.wordpress.com/2009/03/08/georges-freche-jai-ete-elu-par-des-cons-integrale/

[Faits et Documents n°270]

Le président du conseil régional de Languedoc- Roussillon, l’ex-membre du PS Georges Frêche, vient de faire une série de sorties tonitruantes, lors d’un cours dispensé aux élèves de la faculté de droit de Montpellier, scrupuleusement rapportées dans le journal Perpignan, Tout va bien :

« On s’en fout des agriculteurs, on s’en fout […] Quand je fais une campagne, je ne la fais jamais pour les gens intelligents […] Je fais campagne auprès des cons et là je ramasse des voix en masse.

Dans deux ans, pour être de nouveau élu, je ferai campagne sur des conneries populaires, pas sur des trucs intelligents que j’aurai fait {…]

Si je distribue des boites de chocolat à Noël à tous les petits vieux de Montpellier, je ramasse un gros paquet de voix […] Les cons sont majoritaires et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue parce que je sais comment les “engrener”, “j’engrene” les cons avec ma bonne tête, avec des histoires de cul, etc. Ça a un succès fou […] les cons sont de plus en plus cons et en plus ils sont bien dans leur connerie […]

Là, les Catalans me font chier, mais je leur tape dessus parce qu’ils m’emmerdent, mais, dans deux ans, je vais me mettre à les aimer, je vais y revenir, je vais leur dire, “mon Dieu, je me suis trompé, je vous demande pardon”, et ils diront ” qu’il est intelligent”, ils me pardonneront, ils en reprendront pour six ans. »