Mazette ! Nous on rédige des synthèses et des rapports tous les jours, mais on gagne 3 000 fois moins ! Bon, c’est vrai que nous on peut pas mettre « ancien ministre » sur notre carte de visite…

Et vous remarquerez également à quel point la presse française est discrète sur l’affaire Kouchner (tout comme elle était discrète sur l’affaire des machines à sous de Bernard Laporte)… ils ont trop peur de se faire traiter d’antisémites !

Les vrais faux rapports de Kouchner sur la santé au Gabon

[Backchich – 17/02/2009]

Le travail de consultant de Bernard Kouchner, pour le compte de la société Imeda au Gabon a laissé des traces. Et pas seulement des factures de 2,6 millions euros que Bakchich a déjà eu loisir de publier. L’incommensurable travail du French doctor pour améliorer la situation sanitaire du petit émirat pétrolier du Golfe de Guinée, se trouve aussi synthétisé…en 15 pages.

Les rapports, l’un de six pages l’autre de 9 sont signés Bernard Kouchner et datés de 2004. Est-ce cet« épais » dossier qui a été facturé 2,6 millions d’euros au Gabon, soit près de 173 000 euros la page ? Ou s’agit-il de simples « synthèses », « de pré rapports », comme l’affirment les proches du ministre ? Alors dans ce cas, pourquoi Bernard Kouchner ne publie-t-il pas les fameux rapports dans leur totalité ?

La première note, lourde de six pages est datée du 5 février 2004. Adressée directement à Son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba par « Bernard Kouchner, ancien ministre ». Une sacrée carte de visite.

http://www.bakchich.info/Kouchner-au-Gabon-on-ne-voit-pas.html