Les Etats-Unis en voie de « talibanisation »… on s’en foutrait si ces églises U.S. n’étaient pas d’ardents supporters de l’ultra-libéralisme, du patriarchat, de l’homophobie et du démantèlement de la séparation de l’Eglise et de l’Etat… C’est pas demain la veille que ça va changer aux Etats-Unis.

[Gregor Seither – IES Media Cooperative – 06/01/2008]

Lors des élections présidentielles de Novembre 2008, les électeurs de Californie ont également eu à se prononcer sur « Proposition 8 », une loi pilotée par la droite religieuse homophobe et qui a abouti à inclure, dans la consitution de l’Etat, la mention « Seule une union entre un homme et une femme est reconnue comme étant un mariage valide en Californie« . Si cette modification n’interdit pas les « partenariats domestiques » entre couples homosexuels (mais dont le statut est restrictif), le succès de « Proposition 8 » a abouti a interdire désormais les « mariages de personnes du même sexe » en Californie.

Si on analyse les résultats de cette élection pour la « Proposition 8 », on se rend compte que – bien avant l’appartenance à un parti, l’idéologie politique déclarée ou la situation sociale, c’est surtout la pratique religieuse qui a été le moteur de ce vote.Ce n’est rien de nouveau, en Europe il y a toujours eu un « électoral religieux » qui votait en fonction des consignes données (même à mi-mots) depuis les sacristies.

Mais l’aspect nouveau aux Etats-Unis, est que ce vote « religieux » dépasse les sectorisations habituelles de couleur de peau, de statut social, d’éducation ou encore de communauté d’appartenance. Ainsi, quand il s’agit du « mariage gay », les Noirs et les Latinos votent exactement comme leurs « frères et soeurs dans la Foi » des autres groupes de population.

Même si le vote en faveur de la Proposition 8 n’est pas aussi fort dans la communauté Noire (59% – et non 70% comme annoncé le soir de l’élection), il est néanmoins flagrant que de nombreux électeurs Noirs ont d’un côté voté pour le candidat Démocrate Barack Obama, et de l’autre se sont déclarés comme étant proches du Parti Républicain sur la question de l’homosexualité et du respect de la « sainteté du mariage ». Un fort nombre d’électeurs Démocrates se décrit, dans les sondages à la sortie des bureaux de vote, comme étant « conservateurs » et « religieusement assidus ».

Il faut noter que, toujours selon les études réalisées auprès des électeurs, 70% des électeurs ayant voté contre la Proposition 8 se déclarent proches des Démocrates et idéologiquement libéraux.

Le deuxième facteur décisif est l’âge : 67% des électeurs de plus de 65 ans ont approuvé l’interdiction du mariage gay tandis ceux qui ont voté contre cette interdiction sont majoritairement plus jeunes.

Ce vote « religieux » a une influence directe sur les politiques électorales communautaires aux Etats-Unis. Quelle que soit la couleur de peau ou l’appartenance ethnique, les électeurs assistant à un office religieux au moins une fois par semaine votent majoritairement en faveur de propositions conservatrices. Or 57% des Noirs aux Etats-Unis déclare assister à un culte religieux au moins une fois par semaine, contre seulement 42% des Blancs et 40% des Asiatiques.