[Gregor Seither – IES Media Cooperative – 28/12/2008]

Le chef tribal afghan dans cette région traditionnellement acquise aux talibans, faisait plus vieux que son âge. A 60 ans il portait la lourde charge de diriger une communauté tribale, assurer son rôle d’arbitre et de juge de paix… mais aussi s’acquitter de ses devoir conjugaux auprès de ses quatre épouses, toutes nettement plus jeunes que lui.

Voyant cela, son visiteur, un agent de la CIA, décida de tenter une autre approche. Il sortit de sa poche un blister avec quatre petites pillules bleues. Du Viagra. « Essayez ça. Une pillule suffit. Vous allez adorer » a expliqué l’officier de l’Armée US. Un petit cadeau grivois de l’Oncle Sam.

Bingo ! Affaire conclue…  l’officier de la CIA qui raconte cette anecdote explique être revenu quelques jours plus tard dans le même village et y avoir reçu un accueil enthousiaste. Souriant d’une oreille à l’autre, le chef tribal livra quantité d’informations sur les groupes talibans et leurs routes d’approvisionnement… suivies d’une demande pour plus de pillules bleues.

Source : Washington Post