[Le Soir – Belgique – 15/12/2008]

Qu’est-ce qui peut réconcilier flics et jeunes après des nuits d’affrontements ? Une bonne petite attaque de supermarché ! Depuis juin, un groupe anarchiste pille et redistribue sous l’œil complice de la Police.

Baptisées « opération de distribution gratuite de marchandise », ces actions commandos sont menées dans les supermarchés d’Athènes et sa périphérie par des jeunes prétendus d’extrême gauche (selon les autorités grecques)…

Quand les jeunes cagoulés débarquent dans les grandes surfaces, ils remplissent leur caddie à toute allure, passent devant les caisses sans s’arrêter bien sûr et redonnent leur butin un peu plus loin, dans la rue.

Les caissières leur sourient, les vigiles des magasins préviennent la police le plus tard possible. Et le plus beau c’est que la maison Poulaga ne procède à aucune arrestation, elle se laisse même tenter par un petit paquet de café gratuit !

Pour ces robins des supermarchés, « lutter contre la vie chère » n’est pas un slogan de plus mais un devoir de désobéissance civile dans un pays où l’inflation a atteint les 4,9% en 2008, tandis que le salaire minimum plafonne à 668 euros !

Finalement, flics et jeunes pourraient lutter pour la même chose…

http://www.lesoir.be/actualite/economie/des-robin-des-bois-dans-les-2008-07-01-611988.shtml