[Gregor Seither – Gmail Blogs – 06/10/2008]

On l’a tous fait… ce mail envoyé à trois heures du matin, quand on est ennervé par le manque de sommeil, ou quand on a consommé des substances prohibées, ou quand on vient de rentrer d’une soirée arrosée et que cela semble soudain une bonne idée de déclarer sa flamme (ou régler ses comptes)… ou encore le mail « rigolo » envoyé par mégarde à toute la direction de la boite…

Bref… le fameux mail qu’on regrette amèrement avoir envoyé… trois secondes après son envoi, ou bien le lendemain, au réveil.

Google vient d’introduire, dans GMAIL, la pillule du lendemain. Non, ils ne peuvent pas annuler le mail et aller le récupérer dans les boites à lettres des destinataires avant qu’ils ne l’aient lu. Mais il peuvent vérifier que vous êtes dans un état d’esprit normal au moment où vous écrivez ce mail.

Afin que les utilisateurs puissent se prémunir d’une telle mésaventure, Google vient d’associer une nouvelle fonctionnalité à sa messagerie électronique Gmail. Baptisée Mail Goggles, celle-ci se propose de vous obliger à résoudre une série d’opérations mathématiques avant de vous autoriser à expédier vos courriers électroniques, l’idée étant que si vous n’êtes pas en état de résoudre cinq additions et multiplications en moins de soixante secondes, mieux vaut vous abstenir de cliquer sur le bouton Envoi.

Mail Goggles

Accessible via l’onglet Labs des paramètres Gmail, qui n’apparait que si votre messagerie est en anglais, Mail Goggles vous permet de paramétrer les périodes (heures et jours) pendant lesquelles vous souhaitez que la protection soit active. Les noctambules pourront par exemple l’activer tous les jours de deux heures à cinq heures du matin afin d’éviter les lendemains de fête douloureux. Cinq niveaux de difficulté sont proposés, de façon à ce que vous puissiez tout de même parvenir à envoyer un courrier si les mathématiques ne sont pas votre fort.

Au final, Mail Goggles n’est-il pas qu’une façon détournée de transposer le fameux « Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler » dans l’ère du numérique ?

http://gmailblog.blogspot.com/2008/10/new-in-labs-stop-sending-mail-you-later.html