[Gregoire Seither – IES News Service – 28/08/2008]

Selon une étude de l’organisme de surveillance du congrés des Etats-unis, le CBO – Congressional Budget Office, au début de l’année 2008, l’armée U.S. employait plus de 190,000 sous-traitants privés sur des projets militaires en Irak. Ceci signifie qu’il y a un sous-traitant pour chaque étatsunien en uniforme en Irak, un taux de 1 : 1.

« Le degré de dépendance de l’armée vis à vis de ces sous-traitants est exceptionnel » a expliqué le directeur du CBO,  Peter Orszag lors d’une conférence de presse, le 12 août dernier. Lors de la guerre de Corée, le taux était de 1 sous-traitant pour 2.5 soldats. Au Vietnam, le taux était de 1 sous-traitant pour 5 soldats. »

Dans les années 1990, le conflit dans les Balkans a inauguré la guerre « sous-traitée » avec également un rapport de 1 sous-traitant pour chaque soldat engagé dans le conflit. « Mais, explique M. Orszag, dans les Balkans le nombre de soldats déployés était bien plus faible qu’en Irak.

Le CBO estime que le coût de cette sous-traitance militaire a été de 100 milliards de dollars, entre 2003 et 2008. Cela représente 20% de tout l’argent dépensé par les Etats-Unis pour financer des opérations militaires en Irak . La plus grande partie de cet argent sert à payer des services logistiques – cantine, distribution d’essence, maintenance du matériel, gestion des passations de marché et suivi logistique et de stocks.

Sur ces 100 milliards de dollars, environ 12 milliards a servi à payer les factures des sociétés privées d’assistance militaire : les Blackwater, Aegis et autres fournisseurs de mercenaires.