Il n’y a pas que Bernard Henri Levy qui bidonne ses reportages en Géorgie, le photographe de Reuters David Mdzinarishvili sait de toute évidence également quelle est la nourriture médiatique qui fait saliver les agences de presse occidentales…

[Tlaxcala – 26/08/2008]

Quelques jours après que ces photos avaient été analysées par Byzantine blog comme des mises scène du photographe David Mdzinarishvili, ceryaines d’entre elles ont été tout smplement retirées du site web de Reuters. Voici la déconstruction faite par Byzantine blog

Cette photo a d’abord été publiée par Reuters avec la légende « une femme morte est emmmenée dans la ville de Gori ». mais curieusement, cette « femme morte » s’accroche au bras de l’infirmière !

Cet homme est assis au même endroit où la photo précédente a été prise. Simplement quelques picèes de métal ont été ajoutée. Que sont-elles supposées représenter ?

Les mêmes hommes (le vivant et le mort) que dans les photos précédentes jouant d’autres rôles dans d’autres photos du même David Mdzinarishvili

Ces deux autres photos du même photographe, montrant un couple âgé pleurant son fils mort sont d’évidence des mises en scène du photographe, dont l’objectif était évident : gagner des prix en réalisant LA photo de la guerre d’Ossétie du Sud d’août 2008. De toute évidence, le corps a été déplacé pour les besoins du cadrage et la femme a reçu des instructions pour adopter des poses photogéniques.

http://www.tlaxcala.es/detail_artistes.asp?lg=es&reference=197