[La Dépèche – 19/08/2008]

Témoignages émouvants enfonçant Tbilissi, images du président géorgien Mikheil Saakachvili mâchant, désemparé, sa cravate, enquêtes sur des « trucages » de chaines américaines: les médias russes se sont montrés très efficace dans leur couverture de la crise géorgienne.
Des spots savamment montés, alternant en quelques secondes ruines, visages en pleurs et chars russes, « font monter le patriotisme et ont déjà convaincu, même les jeunes, connus pour leur apolitisme », constate Irina Petrovskaia, experte indépendante des médias, interrogée par l’AFP. Les téléspectateurs russes aiment bien voir Mikheil Saakachvili fuir, l’air effrayé, après l’apparition dans le ciel d’un appareil suspect, lors d’un déplacement dans la zone du conflit.
Surtout quand la chaine NTV montre cet épisode au ralenti, pour qu’on puisse l’entendre mieux lancer en anglais à un responsable occidental (le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner) qui se trouvait avec lui: « let’s move away! » (« partons d’ici »). Sur les chaines russes Saakachvili parle d’ailleurs plus souvent anglais que géorgien, preuve de sa « connivence » avec les Américains.»…

http://www.ladepeche.fr/article/2008/08/19/471357-Georgie-les-medias-russes-ont-aussi-gagne-la-guerre.html