[Gregoire Seither – IES News Service – 18/07/2008]

Le Telegraph Media Group (TMG) qui publie le quotidien britannique The Daily Telegraph va migrer ses 1 400 licences Microsoft Office vers la suite professionnelle d’applications en ligne Google Apps Premier Edition – également disponible en version gratuite (mais avec moins de fonctions) sur docs.google.com.

La décision a été prise au début de l’année, après avoir testé les applications en ligne auprès de 10% de l’équipe rédactionnelle. Elle a été déclenchée par le coût de renouvellement des licences Microsoft Office pour une période de trois ans ; « Nous avons fait les comptes, explique le porte parole du groupe, Paul Cheesbrough. « Sur trois ans, la différence d’investissement entre Google et Microsoft était 5 contre 1 en défaveur de Microsoft. De plus Microsoft ne nous fournit que les licences informatiques, mais pas le hardware ou encore le support technique qui est nécessaire pour un bon fonctionnement de leur suite logicielle. »

Mais TMG insiste sur le fait que la décision n’a pas été motivée uniquement par des aspects financiers. « Comme bon nombre d’analystes technologiques, nous avions des réserves vis à vis de l’idée de migrer notre plateforme logicielle vers un système collaboratif en ligne, cela a quelque chose d’immatériel. Mais aujourd’hui notre travail se fait de toute façon de plus en plus en ligne – tant pour le contenu que nous produisons que pour les informations que nous recevons, comme les fils de dépèches d’agences. Le fait de passer à Google Apps est aussi une manière pour TMG d’accélérer encore la refonte de notre mode de travail vers un système plus collaboratif, organisé en grappes d’ordinateurs plutot qu’un système lourd et centralisé.

TMG a également acheté des systèmes d’archivage et de sauvegarde en ligne auprès de Google, des services proposés depuis le rachat, en Septembre 2007, de la société Postini.

Publicités