[Faits et Documents n°258 – 01/07/2008]

Les Français étaient largement représentés, cette année, à la conférence annuelle du Groupe de Bilderberg, l’une des principales associations mondialistes (cf. p. 8). Avaient fait le voyage outre-Atlantique, Nicolas Baverez, associé de Gibson, Dunn & Crutcher, conseiller privé de Nicolas Sarközy, Henri de Castries, PDG d’Axa, Bertrand Collomb, président honoraire de Lafarge, John Elkann, vice-président de Fiat (son père est français), Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d’Etat d’ouverture aux Affaires européennes, Christophe de Margerie, PDG de Total (la hausse du pétrole a constitué l’élément essentiel des discussions), Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des relations internationales (IFRI), Christine Ockrent, journaliste (mais surtout épouse du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner), François Pérol, (secrétaire général de l’Elysée en charge des affaires économiques), le député socialiste Manuel Valls (prétendant à la direction du PS), Hubert Védrine, ancien ministre PS des Affaires étrangères.

A remarquer que pour la première fois, un grand hebdomadaire français, L’Express (19 juin), a consacré une longue brève à cette réunion. l’un des participants lui a précisé : « L’un des principes de ces réunions consiste en l’absence de toute communication externe. Cette règle m’est applicable à l’égard des autres participants et je ne peux ni ne veux y déroger. »

http://www.faits-et-documents.com