[Abdelkader Hadj Sadok – Bulletins Electroniques – 07/05/2008]
Une nouvelle technologie a été développée au sein de l’Université de Leeds qui pourrait mettre fin aux vols de bicyclettes. Cette technologie permettrait aussi de diminuer tous les actes « suspects » dans les endroits publics.

Dima Damen, Doctorante de la faculté, a développé un système informatique capable d’identifier les individus qui rangent leurs vélos et qui prévient automatiquement la sécurité si quelqu’un d’autre essaye de reprendre le vélo. « C’est difficile d’effectuer ce type de surveillance grâce aux caméras habituelles car les personnes qui s’occupent de la sécurité doivent regarder de nombreux écrans en même temps. […] Cette situation donne souvent lieu à des vols de vélo, même si cela se passe juste devant une caméra », explique Dina Damen.

Plus de 500.000 vélos sont volés chaque année au Royaume-Uni et moins de 5% sont restitués à leur propriétaire. Le premier prototype du système de Mlle Damen consiste à fournir des informations en couleurs à partir des images données par les caméras depuis le moment où un vélo est déposé et rangé jusqu’au moment où il est récupéré. Puis il compare les images entre le moment où l’on a déposé le vélo et le moment où il a été récupéré. S’il y a beaucoup de différences, une alerte peut être donnée à l’agent de sécurité. Lors d’une simulation à l’Université de Leeds, onze vols sur treize ont pu être signalés. Le but de ce système est d’aider les agents de sécurité à visualiser le bon écran au bon moment.

Dina Damen s’est trouvé un nouveau défi : elle souhaite maintenant développer sa technologie pour repérer des événements suspects dans les endroits publics comme par exemple les colis abandonnés dans les aéroports. « Si quelqu’un essaye de laisser un colis suspect, il ne va pas le faire devant les caméras mais plutôt dans des endroits à l’abri des regards comme les toilettes [..]. Nous pensons que nous pouvons adapter cette technologie pour reconnaître les personnes qui entrent dans certains endroits avec des paquets ou des sacs, mais qui en ressortent sans, et dans ce cas alerter les agents de la sécurité », explique-t-elle.

Complément d’information : Dima Damen est doctorante au sein du département informatique de l’Université de Leeds. Elle fait partie de l’équipe du laboratoire Computer Vision Group qui a été créée il y a quinze ans. Le Groupe se concentre sur des méthodes générales de la reconnaissance d’objets, la segmentation et l’analyse vidéo, et sur les applications de vision par ordinateur pour l’imagerie médicale, la recherche biologique, la surveillance, le sport et les divertissements. C’est l’un des plus grands centres de recherche en vision par ordinateur au Royaume-Uni. Les activités de ce groupe sont présentées sous trois rubriques : le comportement et le suivi, l’imagerie médicale et la bioinformatique.

Source :
– Site de Dima Damen :
http://www.comp.leeds.ac.uk/dima/
– The engineer online, 02/01/08 : http://www.theengineer.co.uk/Articles/303808/Arresting+bike+theft.htm
– Image :
http://www.eurekalert.org/multimedia/pub/6364.php?from=106843

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53082.htm