[Sherry Ricchiardi, American Journalism Review – 05/06/2008 – Trad. Grégoire Seither]

Le déclin de la couverture médiatique de la guerre en Irak dans les médias US est incroyable. Au cours des 10 premières semaines de 2007, l’Irak représentait 23% des informations télévisées sur l’ensemble des chaines nationales U.S.. Sur la même période, enn 2008, l’Irak ne représente plus que 3% des informations télévisées. Sur les chaînes cablées, ce chiffre est passé de 24% à moins de 1%, selon une étude du « Project for Excellence in Journalism ».

La presse écrite ne fait pas mieux. Selon l’organisation ACUNA, au cours des 3 premiers mois de 2008, la couverture médiatique de l’Irak a baissé de 70% comparée à la même période en 2007. Jusqu’à l’an passé, les articles sur l’Irak étaient en tête des pages commentées par le lectorat, tant sur le Web que dans le courrier à la rédaction.

Mais vers Mai 2007, l’intérêt du public a commencé à baisser. En Mars 2008. . . seulement 28% des citoyens états-uniens interrogés savaient que 4 000 soldats U.S. sont morts depuis le début de cette guerre. . .  Huit mois auparavant, ils étaient encore 54% à connaître le chiffre correct.

http://www.alternet.org/waroniraq/86930/