Et encore, elle a de la chance, elle s’appelle Julie…  si elle s’appelait Fatima ou Fatou, elle atteindrait même pas le plafond de verre…

[L’Expansion – 30/04/2008]

Des obstacles invisibles à la promotion des femmes en entreprise? Ailleurs peut-être, mais pas chez nous…

http://www.lexpansion.com/carriere/le-plafond-de-verre_151493.html?xtor=ES-103