[Le Post – 10/04/2008]
Problèmes de sommeil, mauvaise alimentation, voire la mort… Les blogueurs courent après le clic parfois au péril de leur vie. « Dans ce monde de stress sans limite, les blogueurs écrivent jusqu’à ce que mort s’en suive » : lu dans Transnets, le blog de Francis Pisani spécialisé dans les nouvelles technologies.

Il évoque un article du New York Times sur les blogs. La course aux clics est dangereuse pour la santé. Ces derniers mois, 2 blogueurs sont morts d’une crise cardiaque. Le lien entre leurs blogs et leur décès n’est pas officiel, mais la question se pose.

« Les mieux lotis se plaignent de troubles du sommeil et autres pertes de poids. Un jeune (22 ans) qui travaille pour Gizmodo reconnaît s’endormir parfois sur son clavier. Moi aussi », écrit Francis Pisani.

« Comme souvent, le secret c’ est le fric. Ces blogueurs sont, pour la plupart, payés au billet, quelques fois au trafic. Ils veulent être les premiers, les meilleurs, rêvent de scoops et de gloire », poursuit-il.

Et d’enchaîner : « Je dois reconnaître que la crainte de voir le trafic trop chuter est souvent présente. Je crois aussi que je ressens comme un engagement face aux lecteurs d’être présent aussi régulièrement que possible. Et puis, et puis, je crois que j’aime ça, en tous cas c’est devenu une partie intégrante de ma vie. Quelque chose d’important, d’essentiel. Une habitude? Un besoin? grrrr ça sent pas bon ça… »