[The Inquirer – FR – lundi 24 mars 2008 ]

Si un projet de loi déposé la semaine dernière dans le Maryland (USA) passe, l’utilisation intentionnelle sans permission d’une connexion Internet sans fil voisine pourrait devenir un crime assimilé à du piratage.

Le délégué de l’Etat du Maryland, LeRoy E. Myers, Jr. dit que son projet vise à distinguer l’abus intentionnel de l’emploi accidentel. Il dit ne pas vouloir punir son voisin en peine de prison et en forte amende pour piratage si celui-ci se sert de sa liaison sans fil par inadvertance. Il cite l’exemple d’un habitant du Michigan qui a été accusé de régulièrement lire ses emails depuis le parking d’un café. Il risque 10 000$ d’amende et jusqu’à 5 ans de prison. L’homme a choisi de suivre un programme civique de 40 heures de travail communautaire assorti de 400$ d’amende et de 6 mois de mise à l’essai.

La loi que cherche à faire passer LeRoy E. Myers, Jr. pourrait rendre l’utilisation d’internet sans fil sans autorisation punissable de 1…000$ d’amende et jusqu’à 3 ans de prison.

http://www.theinquirer.fr/2008/03/24/aux_usa_lutilisation_sans_permission_de_hotspots_devient_un_crime.html